Du césium radioactif dépassant largement la limite légale a été détecté dans du foin, dans un élevage de bovins de la préfecture de Fukushima. La préfecture enquêtait sur la façon dont le bétail avait été contaminé par la substance radioactive.

Des responsables ont prélevé des échantillons d’aliments et d’eau de puits dans la ferme en question, dimanche à Minamisoma.

Selon eux une concentration de césium dépassant largement les 300 becquerels par kg autorisés a été détectée dans les aliments pour le bétail.

L’éleveur explique que les vaches avaient été gardées à l’intérieur mais nourries avec du foin laissé à l’extérieur après l’accident nucléaire de mars.

Onze vaches de la ferme ont été envoyées à Tokyo pour y être abattues. La viande des animaux contenait des niveaux de césium plus de trois fois supérieurs à la limite légale.

© NHK World Service Français – Article original

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa confiance des consommateurs continue de se rétablir
Article suivantLe patron de Shisheido souhaite revoir sa stratégie en matière de parfums

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.