Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.

Dans la revue de presse du jeudi 17 mai, nous allons aborder : des essais cliniques à risque autorisés par le ministère de la santé, une loi non contraignante pour améliorer la parité en politique, le succès des parcs d’attractions et la réouverture des grottes sacrées de Kukai.

Essais cliniques sur des cellules cardiaques

Le ministère de la santé japonais a autorisé les premiers essais cliniques pour traiter les arrêts cardiaques à l’aide de cellules souches iPS. Les cellules souches de type embryonnaires ou pluripotentes induites (iPS), seront introduites dans des cellules de muscle cardiaque d’un individu sain puis transplantées dans le cœur du patient. Le plan de l’université de Waseda a reçu le feu vert sous réserve d’expliquer aux patients les risques induits par l’utilisation de cellules d’autres personnes. 

Loi sur la parité en politique

Victoire en demi teinte pour la parité. La Diète, le parlement japonais, a passé un texte de loi pour améliorer le nombre de femmes en politique et dans les métiers de la justice. La mesure, approuvée à l’unanimité par la Chambre haute, est non contraignante. Elle encourage, entre autres, les partis politiques à mettre tout en oeuvre pour essayer « d’égaliser autant que possible » la proportion de femmes et d’hommes dans leurs rangs.

Parcs d’attractions, formule gagnante du tourisme

Les parcs à thème de l’Archipel connaissent un franc succès. Ils attirent notamment les visiteurs étrangers, qui y font l’expérience d’une immersion dans le monde des films d’animation et des mangas populaires du pays. Et pour fait : les touristes ont, l’année passée, dépensé plus en expériences qu’en matériel, une première.

Cavernes sacrées de Kûkai

Les cavernes sacrées de Kûkai ouvriront à nouveau au public en décembre prochain, après une longue interruption. C’est dans ces deux grottes, dans le département de Kôchi, que le fameux moine bouddhiste Kûkai (774-835) aurait reçu l’éveil spirituel. Les cavernes de Mikurodo et de Shinmeikutsu avait été fermées au public en raison du risque de chutes de pierres.