À Partir du 6 décembre aura lieu, à Paris, une expo-vente de Okiagari Kobôshi, poupées culbuto traditionnelles afin de lever des fonds pour les habitants sinistrés du Tôhoku.

Okiagari KobôshiUne Okiagari Kobôshi est une poupée traditionnelle japonaise, faite de papier-mâché et conçue de telle façon à revenir en position verticale si elle est inclinée sur le côté. Symbole de persévérance et de résistance, ces poupées ont été choisies pour représenter l’esprit tenace et résistant des gens de Tôhoku, région du Nord-Est du pays, frappée par le terrible accident nucléaire de la centrale de Fukushima suite à un séisme et un tsunami dévastateur le 11 mars 2011. Deux ans et demi plus tard, les habitants de la région se battent toujours pour reprendre une vie normale.

Afin de lever des fonds pour les habitants de Tôhoku, le styliste Kenzo Takada a demandé à cent artistes et personnalités de décorer des poupées, fabriquées en papier mâché par des artisans locaux d’Aizu (Préfecture de Fukushima). Plusieurs personnalités françaises ont accepté de participer à ce projet caritatif, parmi lesquels Inès de la Fressange, Jean-Paul Gaultier et Jean Reno. La Ville de Paris s’est associée à l’initiative en devenant partenaire de l’exposition au Chai du Parc de Bercy destinée à présenter les poupées au public et en accueillant la vente aux enchères caritative à l’Hôtel de Ville le 19 décembre.

L’exposition des poupées sera ouverte au grand public du 6 au 22 décembre 2013 prochain, du mercredi au dimanche de 12h à 18h. L’accès est gratuit et des ateliers de décoration de poupées pour les enfants sont programmés les mercredis, samedis et dimanche après-midi. Seront également montrées à cette occasion les œuvres du jeune photographe japonais Kazuma Obara, photographies tirées de son livre « Reset / Beyond Fukushima ». Paysages, portraits, interviews sont la matière de ce recueil extraordinaire, inspiré par les liens qui se sont tissés entre Obara et les victimes lors de ses reportages dans la région dévastée. Les portraits exposés sont ceux des travailleurs de la centrale nucléaire, continuant d’œuvrer chaque jour pour sécuriser et reconstruire, pour assurer un avenir aux enfants de Fukushima.

Lors de la vente aux enchères, le 19 décembre 2013 à 19h au Salon des Arcades de l’Hôtel de Ville de Paris, une partie des poupées personnalisées et des photos signées Kazuma Obara seront mises en vente.

Plus d’informations :

Date : du 6 au 22 décembre 2013, du mercredi au dimanche de 12h à 18h, vente aux enchères le 19 décembre 2013 à 19h

Lieu : Chai du Parc de Bercy – 41, rue Paul Belmondo, Paris XIIème, métro Bercy ou Cour Saint Emilion, vente aux enchères au Salon des Arcades de l’Hôtel de Ville de Paris

Site : page de la Mairie de Paris

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentExposition : Brut Photography
Article suivantLa nourriture japonaise au patrimoine mondial de l’UNESCO

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.