Dans la revue de presse de ce mercredi 27 novembre, nous aborderons : une modification pour élargir le système des retraites, la femme de Carlos Ghosn qui souhaite un procès en France et des yakitori dans l’espace.

Extension des retraites

Le gouvernement souhaite intégrer davantage de travailleurs au système des retraites, et en particulier des travailleurs à temps partiel. Cette mesure arrive alors que nombreux sont les travailleurs à se demander s’ils auront suffisamment de ressources une fois à la retraite. La mesure proposée par le gouvernement est d’abaisser le seuil de taille des entreprises devant participer au système des retraites. À l’heure actuelle, les entreprises de plus de 501 employés doivent s’inscrire au programme pour les travailleurs effectuant au moins 20 heures par semaine et touchant au moins 88 000 yens par mois (environ 730 euros). Mais ce nombre va baisser à 101 en octobre 2022 puis à 51 en octobre 2024. Cela devrait permettre de faire entrer près de 650 000 travailleurs dans le système mais coûtera 159 milliards de yens aux entreprises (environ 1,3 millard d’euros).

Procès en France

Carole Ghosn, femme de l’ancien dirigeant de l’alliance Renault-Nissan, demande à ce que son mari soit jugé en France, car il ne sera pas entendu de manière équitable au Japon. Elle a également critiqué le système judiciaire japonais qui « prend en otage » en considérant comme « coupable jusqu’à preuve du contraire ». Carole Ghosn était également dans l’impossibilité de voir son mari depuis huit mois. Enfin, après une énième demande, les époux pourront enfin se parler une heure en visioconférence. Bien que Carlos Ghosn ait reçu la visite de Nicolas Sarkozy, avec l’aval d’Emmanuel Macron, le ministre des Finances, Bruno Le Maire, a exclu toute ingérence de la France dans l’affaire.

Yakitori dans l’espace

Les astronautes japonais vont pouvoir manger des yakitori dans l’espace. Bien sûr il ne s’agit pas de vraies brochettes de poulet mais d’une version en conserve. Produites depuis 1970 par Hotei Foods, entreprise basée à Fukuoka, ces conserves ont été validées par l’Agence spatiale japonaise après plus de deux ans et demi de réflexion. Il s’agit d’une première pour de la viande en conserve. Les astronautes auront même le choix entre deux saveurs : sauce soja ou yuzu et poivre.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentJournal N°23 : Train de vie japonais
Article suivantRencontre Kono-Fenghe | Badges de menstruations | Contrôles aériens

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.