Dimanche 7 juin, le Français Fabien Degoulet, 31 ans, a été sacré Meilleur fromager 2015 lors de la seconde édition du Mondial du fromage et des produits laitiers de Tours.

Le podium du concours du Meilleur fromager 2015 (DR : Mondial du fromage et des produits laitiers Tours 2015)
Le podium du concours du Meilleur fromager 2015 (DR : Mondial du fromage et des produits laitiers Tours 2015)

L’homme né au Mans en 1984, de parents crémiers sur les marchés a très vite adopté les produits laitiers.

Mais Fabien Degoulet a une autre passion, le Japon. Il a d’ailleurs été diplômé de l’Institut National des Langues Orientales (Inalco). À la suite de cela, il s’est installé à Tôkyô il y a sept ans où il a travaillé pour la fromagerie Fermier. Il est maintenant responsable de la maison mère.

Les douze participants au concours venaient bien sûr de France mais aussi de Belgique, d’Italie, des Pays-Bas, du Japon et des États-unis. Les candidats ont été jugés sur des épreuves théoriques mais aussi pratiques comme la découpe ou la réalisation d’un plateau de fromage sur le thème « De l’art au fromage ».

Le concours a été animé par Rodolphe Le Meunier, Meilleur fromager international 2007 ainsi que par la Japonaise Miyuki Murase, gagnante de l’édition 2013.

Le podium est complété par un autre Français Guillaume Cardinet alors que la Belge Nathalie Vanhaver finit sur la troisième marche.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources : Mondial du fromage, Le Figaro, Le Parisien

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’ado, auteur du massacre de Kôbe en 1997 sort un livre
Article suivantL’Histoire toujours au centre des relations Japon-Corée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.