Dans la revue de presse de ce lundi 22 mars, nous aborderons : La fin de l’état d’urgence suite au Covid-19 à Tôkyô et dans les départements voisins, incendie dans l’usine de Renesas Electronics Corp. et les suicides des étudiants japonais en hausse en 2020.

Fin à l’état d’urgence COVID-19

Le Japon a mis fin à l’état d’urgence suite au Covid-19 dans la région de Tôkyô et dans les départements voisins de Kanagawa, Chiba et Saitama dimanche à minuit. Ce sont les dernières zones du pays qui étaient encore sous cette restriction depuis début janvier 2021. Malgré la fin de l’état d’urgence, les autorités locales continueront de demander aux restaurants et aux bars de fermer plus tôt jusqu’à la fin du mois de mars. En parallèle, le gouvernement va étendre les tests et la détection des souches mutantes. Il souhaite également éviter un nouvel état d’urgence en faisant progresser les vaccinations contre la Covid-19 et en renforçant leurs systèmes médicaux.

Incendie dans une usine de semi-conducteurs

Le grand fabricant de semi-conducteurs Renesas Electronics Corp. a arrêté certaines de ses lignes de production depuis l’incendie dans son usine principale le 19 mars. Le feu a brûlé environ 600 mètres carrés d’une salle blanche. L’incendie a endommagé 11 unités d’équipement de fabrication, soit 2 % de tout l’équipement à l’intérieur du bâtiment. Cet incident porte un nouveau coup à une industrie automobile qui avait déjà été contrainte de réduire sa production en raison d’une pénurie de micropuces. Les responsables de l’entreprise ont déclaré qu’il est inévitable que l’incendie ait une retombée directe sur le secteur industriel et l’affecte davantage. « Nous trouverons un moyen de reprendre la production dans un délai d’un mois avec le plus grand effort« , a déclaré Hidetoshi Shibata, président de Renesas Electronics.

Les suicides chez les jeunes japonais

Le nombre de suicides parmi les écoliers au Japon a atteint 499 en 2020, soit 100 de plus qu’un an plus tôt et marquant le plus haut niveau jamais enregistré depuis les années 1980. Le ministère de la Santé a attribué cette augmentation aux inquiétudes des jeunes concernant leurs études et leur carrière, ainsi qu’aux nombreux conflits familiaux qui émergent depuis le début de la pandémie de Covid-19. Sur ces 499 suicides, 14 étaient à l’école primaire, soit une augmentation de six par rapport à 2019, 146 étaient au collège, soit une augmentation de 34, et 339 étaient au lycée, soit 60 de plus qu’en 2019. Certains experts soupçonnent que les suicides de célébrités, comme l’acteur Haruma Miura en juillet 2020 et l’actrice Yuko Takeuchi en septembre 2020, pourraient aussi avoir contribué à cette augmentation.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentPlans d’évacuation | Hanami sous contrôle | Retour du baseball
Article suivantÉdito Nº35 : Qu’avons-nous appris ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.