Dans la revue de presse de ce jeudi 11 mars, nous aborderons : 35 000 personnes sont toujours évacuées 10 ans après la catastrophe de 2011, Yuzuru Hanyû donne 31 millions de yens à la patinoire de Sendai touchée par le séisme et une pétition pour faire passer l’âge du consentement de 13 à 16 ans.

35 000 personnes sont toujours évacuées 10 ans après la catastrophe de 2011

10 ans après la catastrophe du Tôhoku, entrainant l’accident à la centrale nucléaire de Fukushima, plus de 35 000 personnes sont toujours évacuées. L’ordre d’évacuation est toujours en vigueur pour environ 340 kilomètres carrés dans sept municipalités de Fukushima. Dans les zones où les ordres ont été levés, le nombre de résidents retournant chez eux augmente progressivement. En février, le nombre de personnes évacuées dans d’autres parties du département de Fukushima s’élevait à 7 185 et 28 505 en dehors de celui-ci. Le plus grand nombre de personnes évacuées en dehors du département était de 2 966 à Tôkyô, suivi de 2 877 à Ibaraki, 2 730 à Miyagi, 2 667 à Saitama et 2 662 à Tochigi.

Yuzuru Hanyû donne 31 millions de yens à la patinoire de Sendai

L’icône du patinage artistique japonais Yuzuru Hanyû a fait un don de plus de 31 millions de yens (238  886 euros) à une patinoire dans sa ville natale de Sendai. La patinoire de Sendai, durement touchée par le Grand tremblement de terre de 2011 a publié un communiqué remerciant Hanyû pour sa contribution. « Yuzuru Hanyû aime profondément sa ville natale de Sendai et sa patinoire. Il a fait des dons à plusieurs reprises et nous ne le remercierons jamais assez« , a déclaré la patinoire. Aujourd’hui âgé de 26 ans, Hanyû patinait sur cette patinoire au moment où le séisme a frappé. Sa maison ayant été endommagée, il a alors passé quelques jours dans un centre d’évacuation avant de déménager à Yokohama pour son entraînement.

Pétition pour faire passer l’âge du consentement de 13 à 16 ans

Un groupe d’étudiants, « Your Voice Matters », a remis au ministère de la Justice une pétition demandant que l’âge du consentement passe de 13 à 16 ans. La campagne de pétition a recueilli environ 40 000 signatures. La requête soumise par le groupe d’étudiants explique que 13 ans est un âge peu élevé d’un point de vue international et demande que cet âge soit porté à 16 ans, lorsque de nombreux enfants auront obtenu leur diplôme d’études secondaires. La pétition indique que les directives actuelles relatives au programme scolaire du collège ne prévoient pas d’enseignement sur les rapports sexuels, ce qui signifie que les élèves peuvent ne pas être pleinement informés de ce qui constitue une agression sexuelle.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’entrée aux JO de Tôkyô | Le parasports | Réactions allergiques au vaccin
Article suivantInfections et rassemblements | Seringues à insuline | Bébé panda

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.