Dans la revue de presse de ce mercredi 10 mars, nous aborderons : Interdiction aux spectateurs étrangers d’assister aux JO de Tôkyô, une association de sportifs handicapés encourage l’utilisation du terme « parasports » et les réactions allergiques graves au vaccin COVID-19 sont plus nombreuses au Japon.

Interdiction aux spectateurs étrangers d’assister aux JO de Tôkyô

Le gouvernement central et métropolitain de Tôkyô ainsi que le comité d’organisation des Jeux olympiques sont parvenus à un consensus sur le fait que la pandémie de coronavirus rendra difficile l’entrée des visiteurs étrangers. Alors qu’environ 1 million de billets ont été réservés pour les personnes vivant à l’étranger, ils ne sont plus autorisés à entrer au Japon pour assister à l’événement. La décision formelle est attendue le 25 mars, avant le début du relais de la flamme olympique. Les responsables gouvernementaux étudient toujours la possibilité de répondre à une demande du Comité international olympique afin d’autoriser l’entrée de visiteurs étrangers invités aux Jeux de Tôkyô par les entreprises qui parrainent l’événement.

Encouragement de l’utilisation du terme « parasports »

Selon une enquête de l’Agence des sports pour l’année 2020, 59,9 % des adultes ont fait du sport au moins une fois par semaine, tandis que le chiffre pour les personnes handicapées est de 24,9 %. En ce sens, l’association japonaise des parasports (JPSA), qui supervise les sports pour handicapés au Japon, souhaite promouvoir l’utilisation du terme « parasports » avant les Jeux paralympiques qui se tiendront à Tôkyô cet été. La JPSA espère que l’utilisation de cette expression associée à la nature compétitive des sports l’aidera à promouvoir la sensibilisation et à changer l’image des sports pour handicapés.

Les réactions allergiques graves au vaccin sont plus nombreuses au Japon

La ministre de la Santé, du Travail et de la Protection sociale, Norihisa Tamura, a déclaré que le nombre de réactions allergiques graves survenues à la suite de l’injection du vaccin « semble être plus élevé au Japon qu’aux États-Unis et au Royaume-Uni« . Selon le ministère de la santé, le personnel médical a reçu quelque 71 000 injections de vaccins le 8 mars, et huit cas d’anaphylaxie ou de réactions allergiques graves, ont été signalés. Le 9 mars, neuf autres cas ont été détectés. Selon les autorités réglementaires de chaque pays, les cas d’anaphylaxie aux États-Unis ont été de cinq pour un million de vaccinations, et de un à deux cas pour 100 000 vaccinations au Royaume-Uni.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentRadioactivité alimentaire | Un volontaire du 11 mars 2011 | Mio Sugita
Article suivantFukushima : 10 ans après | Patinoire de Sendai | L’âge du consentement

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.