Dans la revue de presse de ce lundi 17 juin, nous aborderons : les mesures discutées lors des réunions des ministres de l’Environnement et de l’Energie du G20, puis l’inquiétude des entreprises japonaises suite à l’attaque de pétroliers dans le golfe d’Oman et enfin le retour au Japon d’une croix ayant subi l’attaque atomique de Nagasaki.

Lutte contre la pollution marine et le réchauffement climatique

Brune Poirson, ministre de la Transition écologique et solidaire, a rencontré les autres ministres de l’Environnement et de l’Energie du G20 ce week-end à Karuizawa, lors d’une réunion visant la réalisation d’un cercle vertueux pour l’environnement et la croissance, et la promotion de l’innovation. Ils ont posé un nouveau cadre international afin de s’attaquer notamment au problème des déchets plastiques marins. Aussi, un accord a appelé à une plus grande sécurité énergétique et à une accélération de l’introduction de diverses énergies renouvelables telles que l’hydrogène.

Un pétrolier japonais attaqué provoque l’inquiétude

Les compagnies japonaises d’énergie et de transport maritime sont de plus en plus préoccupées par la situation au Moyen-Orient à la suite des attaques du 13 juin contre deux pétroliers près du détroit d’Ormuz. D’importantes compagnies maritimes japonaises ont pris des mesures, notamment en augmentant le nombre de gardes à bord des navires et en assurant l’exploitation à pleine vitesse des navires dans les eaux proches des lieux des attaques. Le prix du pétrole a également augmenté de plus de 4%.

Une croix rescapée, symbole de paix

Une croix retrouvée dans les ruines de la cathédrale d’Urakami après le bombardement atomique de Nagasaki sera ramenée des États-Unis au Japon pour la cérémonie de prière pour la paix des commémorations pour les victimes de la bombe atomique de Nagasaki le 9 août prochain. La croix en bois, qui mesure 1 mètre de haut et qui est ornée d’or sera exposée dans la cathédrale de la ville et représente la nécessité d’éliminer les armes nucléaires et est un espoir de paix et de réconciliation.