, GES : le Japon insiste sur une réduction de 50% à partir du niveau actuel

TOYAKO (Japon), 9 juillet (Xinhua) — Le Japon persiste dans sa position de réduire de 50% les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2050 depuis le niveau actuel, a souligné mercredi le Premier ministre japonais, Yasuo Fukuda.

Des pays membres du G8 ont donné leur année de préférence pour mettre en oeuvre la réduction, mais le Japon insiste sur une réduction de 50% d’ici 2050 à partir de « la situation actuelle », a déclaré M. Fukuda, lors d’une conférence de presse à Toyako (nord du Japon), où se tient le sommet annuel du G8.

Selon un communiqué publié à Toyako par la Commission européenne, le G8 a convenu de réduire d’au moins 50% leurs émissions globales « par rapport à l’année 1990 ».

Dans un communiqué publié mardi, le G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Japon, Italie et Russie) a révélé que ses membres se sont mis d’accord sur l’objectif de réduire d’au moins 50% les émissions de GES, mais qu’ils n’ont pas réussi à fixer une année de référence pour commencer la réduction.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentG8 : le désarroi des pays riches au Japon
Article suivantRencontre entre le président chinois et le PM japonais

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.