Dans la revue de presse du jeudi 1er décembre, nous aborderons : la demande de hausse de salaire, les économies d’énergie, l’inscription à l’UNESCO ainsi que la vie de Utamaro Kitagawa.

Hausse de 5%

La confédération japonaise des syndicats, ou Rengô, plus grande organisation syndicale du Japon, a décidé d’exiger une hausse de salaire d’environ 5% lors des négociations salariales annuelles, qui débuteront au début de l’année prochaine. L’objectif de 5% comprend une augmentation de salaire de base d’environ 3% plus une augmentation de salaire régulière basée sur l’ancienneté. Il s’agit de l’objectif le plus ambitieux du Rengô depuis 1995, lorsque il avait appelé à une augmentation de 5 à 6%. Les responsables du syndicat affirment que la demande reflète la récente flambée des prix à la consommation.

Risques de coupure

La période d’économie d’électricité a commencé ce jeudi 1er décembre. Le gouvernement demande, entre autres, aux Japonais de se regrouper dans les mêmes salles et de régler la température de chauffage à un niveau bas pour la saison hivernale. Ces restrictions doivent s’étendre jusqu’au mois de mars. Il s’agit d’une première en hiver depuis 2015, lorsque tous les réacteurs nucléaires du pays étaient déconnectés du réseau. Malgré la reprise partielle de ces centrales, et en raison d’une incertitude quant à l’approvisionnement en gaz naturel liquéfié utilisé pour alimenter les centrales thermiques, le gouvernement s’inquiète de possibles coupures électriques.

Danses à l’UNESCO

Alors que « les savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette de pain » sont entrés, cette semaine, dans la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO, le Japon n’est pas en reste. En effet, cette année, le Japon fait également partie des pays concernés. L’UNESCO a décidé d’ajouter à la liste du patrimoine culturel immatériel un groupe de danses traditionnelles japonaises pratiquées dans tout le pays, regroupées sous le terme Furyû odori. Ce sont des danses folkloriques rituelles accompagnées d’une musique entraînante et transmises dans les communautés depuis des générations.

Cinq femmes autour d’Utamaro

Dans le cadre de la Semaine du Japon en Occitanie, du 25 novembre au 2 décembre 2022, nous vous présentons chaque jour un évènement japonisant.

Projection du film biographique sur le peintre et graveur Utamaro Kitagawa (1753-1806), dans laquelle le rôle de Naniwaya Okita est tenu par Kinuyo Tanaka. « Au Japon, à la fin du 18ème siècle, le peintre Utamaro Kitagawa révolutionne son art en devenant le maître des estampes. Cherchant à saisir au plus près la beauté des femmes et la vie intérieure qui les animent, il connaît des problèmes avec le pouvoir. Autour de lui, gravitent cinq femmes aux destins divers… ».
Cinéma Le Sémaphore, Nîmes, 18h30

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentNouvelles menaces | Mariage homosexuel | Voyage vers la Lune | Expositions à Aigues-Mortes
Article suivantContre-attaque | Qualification du Japon | Décès de Sagawa | Première édition

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.