Après les mauvais chiffres de l’inflation, de la consommation, et le recul de la Bourse américaine, les économistes sont désormais une petite majorité à anticiper un statu quo de la Banque du Japon le mois prochain.

Ils ne sont plus que 48% a s’attendre à une hausse des taux en août, contre 66% avant la publication des chiffres de l’inflation. Les investisseurs ont pris acte hier du recul inattendu des ventes de détail japonaises de 0,4% en juin en raison d’une fiscalité plus dure et de salaires plus bas. Et les prix à la consommation, hors produits alimentaires frais, ont aussi diminué, de 0,1% en rythme annuel en juin. C’est la cinquième baisse des prix consécutive des prix au Japon. De quoi préserver la Banque du Japon (BoJ) d’une prochaine hausse des taux.

Optimiste, la BoJ avait déclaré le phénomène déflationniste terminé en juillet 2006 et a mis fin à la politique de taux d’intérêt zéro qu’elle pratiquait depuis 2001 pour tenter d’enrayer la chute des prix. En février, la BoJ a porté son taux directeur à 0,5%. Selon la banque centrale, le retour à une inflation négative ces derniers mois n’est que temporaire, et les prix finiront tôt ou tard par rebondir.

Mais une autre mauvaise nouvelle est susceptible de faire pencher la BoJ en faveur d’un statu quo en août : les ventes de détail sont reparties à la baisse en juin, diminuant de 0,4% sur un an. Elles avaient augmenté de 0,1% en mai après s’être contractées sans discontinuer pendant les sept mois qui avaient précédé. La baisse de juin s’explique essentiellement par une chute de 7,4% des ventes d’automobiles. Les ventes d’aliments se sont érodées de 0,7%.

« Etant donné les chiffres de l’inflation, de la consommation et le recul de la Bourse aux Etats-Unis, il y a plus de chances que la BoJ reste inactive en août », indique Hirochimi Shirakawa, économiste au Crédit Suisse, interrogé par l’agence Bloomberg à Tokyo. Les spécialistes s’inquiètent d’une éventuelle contagion de la crise immobilière américaine au reste de l’économie de la première puissance mondiale, qui est également le plus grand marché d’exportation de produits nippons.

latribune.fr

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLive Japon : un peuple de radioguidés !
Article suivantLe Japon en quête d’équilibre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.