Quand l’art contemporain occidental rencontre le japonisme, du 14 mars au 27 avril 2019. L’exposition de Jacques Bosser « Le souffle des kami, rétrospective japonaise » s’inscrit dans un des parcours des visites guidées des Jeudis Arty.

L’exposition

Par son travail artistique, Jacques Bosser s’est constamment ingénié à faire dialoguer entre eux deux mondes – celui de la photographie et celui la peinture –, des cultures fortes – celle de l’Afrique, celles de l’Asie, celle de la Bretagne… –, deux dimensions de l’homme – le corps et l’esprit. Il nous est donné de contempler deux dimensions de l’homme, celles du corps et de l’esprit, et la notion du Vide médian dans l’art.
Pierre-Yves Caër Gallery fait le choix de mettre l’accent sur l’influence du Japon dans l’œuvre de Jacques Bosser, en particulier sur ce lien invisible mais que la culture japonaise rend si prégnant entre le monde des esprits – les kami – et le monde des hommes.
Jacques Bosser rapproche les deux médiums par leur dualité dans une même œuvre, une photographie et une peinture, réalisée sur des caissons de bois. En travaillant sur les poses des modèles et les plans de couleur, il plonge un peu plus en avant dans la photographie plasticienne.

L’artiste Jacques Bosser

Jacques Bosser est né au Havre en 1946 et est diplômé de l’université des beaux-arts de la même ville. En 1979, il découvre le travail de Kazuo Shiraga, l’une des figures du mouvement Gutai. Inspiré par cet artiste japonais, il donne alors une plus grande importance aux mouvements du corps dans son travail.

Plus d’informations

  • Exposition du 14 mars au 27 avril 2019
  • Pierre-Yves Caër Gallery
  • 7, rue Notre-Dame de Nazareth – 75003 Paris
  • Tél : +33 1 42 78 39 41  
  • Ouverture le mardi de 14h à 19h et du mercredi au samedi de 11h à 19h
  • Informations : ICI