Le marché du jeu vidéo au Japon a dévissé de 15,3% en valeur en 2008 par rapport à 2007, en l’absence de sortie de nouvelles consoles et à cause d’une offre qui n’a pas totalement déchaîné les foules, selon les données publiées par la société nippone spécialisée Enterbrain.

En 2008, les ventes de jeux vidéo et consoles, tous modèles confondus, se sont établies au Japon à 582,6 milliards de yens (4,67 milliards d’euros au cours actuel), contre 687,9 milliards de yens en 2007.

Cette baisse, la première depuis quatre ans, s’explique en grande partie, selon Enterbrain, par l’absence de sortie de nouvelles générations de consoles durant l’année 2008, alors que 2007 avait bénéficié du lancement en décembre 2006 des Wii de Nintendo et PlayStation 3 (PS3) de Sony.

En dépit de ce contre-coup, et bien que les foyers japonais soient déjà suréquipés, des millions de consoles ont encore trouvé preneur au Japon en 2008 pour un montant total de 250,4 milliards de yens (2 milliards d’euros).

D’après les calculs d’Enterbrain, plus de 4 millions de modèles portables DS de Nintendo et 3,54 millions de PSP de Sony ont rejoint en 2008 les poches de Japonais qui adorent jouer dans les transports et autres lieux publics.

Au total, à fin 2008, Nintendo avait ainsi déjà vendu plus de 25 millions de DS au Japon, famille dont la première mouture était apparue fin 2004. Au 31 décembre dernier, Sony avait pour sa part écoulé 11 millions de PSP, lancée au même moment que la première DS.

La nouvelle version de DS, la DSi, mise en vente récemment dans les boutiques nippones, s’y est déjà arrachée à 1,28 million d’unités, ce qui est de bon augure pour 2009, a souligné Enterbrain.

En 2008, il s’est aussi vendu au Japon 991.000 consoles de salon PlayStation 3 (PS3), portant le total sur l’archipel à 2,66 millions, et 2,91 millions de Wii, hissant le cumul des achats de cette populaire machine au Japon à 7,53 millions d’exemplaires depuis fin décembre 2006.

La XBox 360 de l’américain Microsoft n’a quant à elle séduit que 318.000 Japonais en 2008 et 866.000 au total depuis son lancement fin 2005.

Par ailleurs, les ventes de jeux vidéo au Japon ont baissé de 7,9% en 2008 par rapport à 2007 à 332,2 milliards de yens (2,66 milliards d’euros), du fait de logithèques familiales déjà bien garnies et d’un nombre limité de nouveautés.

Parmi les titres lancés en 2008, quatre (« Monster Hunter » pour PSP, « Pocket Monster Platina » pour DS, « Wii Fit » et « Mario Kart » pour Wii) ont néanmoins fait un carton commercial, avec chacun plus de 2 millions de boîtes vendues uniquement au Japon.

[AFP->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe japonais TDK va supprimer 8.000 emplois à l’étranger
Article suivant« Le moment inaugural de la philosophie japonaise »