Dans la revue de presse de ce mardi 27 août, nous aborderons : Kim Kardashian a officiellement changé le nom de sa marque, puis l’accord entre Trump et Abe qui inquiète les agriculteurs japonais, et enfin les championnats du monde de badminton à Bâle.

L’abandon du Kimono

Kim Kardashian West a officiellement changé le nom de sa marque Kimono pour SKIMS Solutionwear. En effet, la star américaine avait été accusée fin juin d’appropriation culturelle pour avoir pris comme nom de marque un habit traditionnel japonais. Le maire de Kyôto, Daisaku Kadokawa, lui avait envoyé une lettre dans laquelle il expliquait l’importance de la culture du kimono au Japon, et lui demandait ainsi de ne pas monopoliser ce terme. Il y avait également eu une pétition en ligne pour pousser la star à reconsidérer son idée.

Trump et Abe à Biarritz

Donald Trump et Shinzô Abe prévoient d’aboutir à un accord commercial d’ici septembre. En effet, lors du sommet du G7 à Biarritz, les deux hommes ont eu l’occasion de s’entretenir et de prévoir l’accélération des négociations de cet accord qui devrait aboutir à sa signature lors de leur prochaine rencontre, à l’Assemblée générale des Nations Unies à New-York. Cependant, la perspective de cet accord inquiète les agriculteurs japonais car celui-ci prévoit la réduction des droits de douane sur les importations agricoles américaines.

Un japonais champion de Badminton

Du lundi 19 au dimanche 25 août se sont tenus les Championnats du monde de badminton à Bâle, en Suisse. Après plus d’une semaine de compétition, c’est l’Indienne Pusarla Venkata Sindhu et le Japonais Kento Momota qui ont été sacrés grands vainqueurs du tournoi. Pusarla Venkata Sindhu a battu en finale la Japonaise Nozomi Okuhara (21-7, 21-7). Kento Momota, quant à lui, s’est imposé face au Danois Anders Antonsen (21-9, 21-3). Il conserve ainsi ton titre de champion du monde qu’il détient depuis 2018.