L’ancien ministre de la Justice japonais Kunio Hatoyama, surnommé la « Faucheuse » pour avoir envoyé un nombre record de condamnés à mort à la potence, a retrouvé un poste dans le nouveau gouvernement de Taro Aso, mais au ministère de l’Intérieur.

La presse japonaise avait affirmé mercredi matin que M. Hatoyama allait retrouver le portefeuille de la Justice, qu’il avait détenu sous le Premier ministre Shinzo Abe (2006-2007) et au début du mandat du chef de gouvernement sortant Yasuo Fukuda (2007-2008).

M. Hatoyama, 60 ans, a été l’un des supporteurs les plus enthousiastes de la candidature de Taro Aso, élu mercredi Premier ministre pour remplacer M. Fukuda qui a démissionné le 1er septembre.

Il avait suscité les critiques d’une partie de la presse en tant que ministre de la Justice, en signant un nombre record de 13 exécutions de condamnés à mort. M. Hatoyama avait gagné le surnom de « Shinigami », le « dieu de la mort » japonais dont la représentation est inspirée de « la Faucheuse » de la culture occidentale.

Mais il a finalement été nommé ministre de l’Intérieur et des Télécommunications, le ministère de la Justice étant confié à Eisuke Mori, 60 ans.

Le Japon est le dernier grand pays industrialisé, avec les Etats-Unis, où la peine de mort est encore en vigueur.

AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentSarkozy félicite le nouveau premier ministre japonais
Article suivantLe président Bush félicite le nouveau Premier ministre japonais