La ville de Kyôto cherche à devenir le siège de l’Agence des affaires culturelles depuis des décennies. Dans ce but, les dirigeants des préfectures du Kansai se sont réunis, mercredi dernier, pour coordonner une stratégie de pression sur le gouvernement central afin que l’Agence quitte la capitale nippone. 

Vue sur la ville de Kyôto et le Kyomizudera. (©Adrien Leuci - Japon Infos)
Vue sur la ville de Kyôto et le Kyomizudera. (©Adrien Leuci – Japon Infos)

Les raisons d’une telle demande ne manquent pas. La préfecture de Kyôto compte environ 21% des trésors nationaux et près de 17% des biens culturels japonais. En ce qui concerne les bâtiments classés comme trésors nationaux, environ 23% sont situés dans cette préfecture. Par ailleurs, les six préfectures du Kansai, c’est à dire Kyôto, Nara, Ôsaka, Hyôgo, Shiga et Wakayama, possèdent près de 55% des trésors nationaux et cela monte à 72% pour les bâtiments inscrits à ce statut. Enfin, environ 45% des biens culturels japonais sont situés dans la région.

Kyôto étant une ancienne capitale dotée d’une grande richesse culturelle, la ville possède non seulement de l’expérience dans le domaine de la préservation, mais aussi des techniques de promotion culturelle efficaces dans le pays mais aussi à l’étranger. De ce fait, le gouverneur de Kyôto propose le terrain d’une ancienne école près d’une gare pour accueillir l’institution. Le principal problème avancé serait le possible manque de communication entre la Diète et l’agence en raison de la distance selon le ministre de l’Éducation et de la Culture, dont dépend l’agence, Hakubun Shimomura.

Cependant, le gouvernement central est à la recherche de localités capable d’accueillir des ministères, des organismes ou institutions situés actuellement à Tôkyô. Au fil des années, divers Premiers ministres ont suggéré que des organismes gouvernementaux et même la Diète pourraient être délocalisés pour soulager une capitale déjà très congestionnée. Cependant, en raison des coûts et d’autres facteurs, ces plans furent abandonnés.

Caroline – Source : The Japan Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’arrondissement de Setagaya reconnaît les unions homosexuelles 
Article suivantLogo des JO Tôkyô, qui a copié le premier ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.