Les commémorations des criminels de guerre japonais ont scandalisé la Chine et d’autres pays victimes du Japon durant la seconde Guerre Mondiale, amenant un officiel chinois à soulever la question de l’apprentissage de cette période dans les programmes d’histoire.

Portrait de Shinzô Abe. Photo : 2013, Fæ (original photo) by cropped Lq12
Portrait de Shinzô Abe. Photo : 2013, Fæ (original photo) by cropped Lq12

En plus du conflit entre la Chine et le Japon concernant les problématiques territoriales qui entourent les îles Senkaku / Diaoyu, viennent s’ajouter des critiques sur l’enseignement de l’histoire dans les manuels scolaires.

« Il y a clairement un problème dans l’éducation concernant l’histoire au Japon », a déclaré Fu Ying, la présidente du comité des affaires étrangères à l’Assemblée nationale populaire de Chine. « Abe est né après la guerre. Il a peu de connaissances et manque d’empathie envers les victimes de la guerre. » Cette réponse a été donnée suite à la question d’un journaliste quant au rôle qui pourrait être joué par le Japon en Asie sous l’administration Abe. « Il sera difficile pour le Japon de devenir un membre constructif d’un partenariat asiatique tant qu’il n’aura pas reconnu honnêtement ce qu’il s’est passé durant la seconde Guerre Mondiale. »

Le Ministre des Affaires Etrangères japonais, Fumio Kishida, qui a assisté au comité, a déclaré que le Japon exprimait des remords concernant cette guerre. « Un dialogue sérieux est nécessaire car le Japon et la Chine ont encore beaucoup de problèmes entre eux. » Bien que les problématiques de ce comité devaient se concentrer sur les sujets concernant les Etats-Unis et l’Union Européenne, les tensions entre les deux pays ont inévitablement refait surface. L’occasion pour les deux pays de calmer le jeu.

Claire Bouyssou – source : The Asahi Shimbun

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa réincarnation de l’amour
Article suivantParis : atelier sur le Japon à travers les personnages de jeux vidéo

21 Commentaires

  1. Mais c’est un nouvel argument d’attaque ça!
    Ca change du « Tu vas me trouver si tu me cherches, saleté de provocateur fasciste! ».
    Maintenant c’est « Tu ne mérites que mon dédain, petit moineau inculte.
    Va jouer au ohajiki et laisse les grands gérer… »
    Pas maaal!

  2. Les Chinois hein! Toujours à critiquer les autres. Le Japon a reconnu son tord et s’en excuse toujours pour ses crimes. Un Pays de travailleurs valeureux qui a su vous(Chinois) donner du boulot mais vous copier leurs produits, faites des contrefaçons pour les revendre aux autres. En plus ce sont des produits de mauvaises qualités en tant qu’Africain, j’en sais quelque chose. Aujourd’hui, le Japon est et demeure le Pays le plus démocrate au monde pendant que la Chine met en prison des journalistes et des étrangers.

  3. Je partage les avis de SLV et deTELLY : les chinois manquent aussi la culture de leur histoire: la CHINE des HAN se composait dans la moitié du NORD DE LA CHINE actuelle, tandis que le territoire de la moitié du SUD DE LA CHINE actuelle appartenait au peuple YuÉ [ BACH VIET ] . Les peuples HAN [ Chinois ], MONGOL, MANCHOU étaient des nomades, très guerriers, sanguinaires ; de morphologie: grande taille, face plate, petits yeux avec un cil, machoires larges se nourrissaient de la viande et du BLÉ. Les peuples YUÉ [ BACH VIET ] vivaient de l’agriculture du RIZ, plus pacifiste, de morphologie : petite taille, visage de type hindou , plus fin de grands yeux avec deux cils. D’après les recherches scientifiques récemment par des chercheurs internationaux réunis, y compris ceux des universités de Pékin , les ADN des peuples HAN [CHINOIS] et YUÉ [ BACH VIET ] NE SE CORRESPONDENT PAS. LA PROCHAINE : Les jeux ré-écriture de leur histoire

    • Si on commence avec les histoires d’ADN, on est pas sorti de l’auberge.
      Que dire des Japonais alors? Avec leurs ADN Jômon, Yayoi, Han, etc…
      L’idée d’un peuple monethnique, que ce soit en Chine, au Japon ou dans d’autres pays, est essentiellement politique et se confond souvent avec celle d’une nation monoculturelle.
      Les deux idées sont bien chimériques d’ailleurs et font malheureusement souvent obstacle à une fraternité globale entre les peuples.
      Mais l’homme est ainsi fait qu’il a sans arrêt besoin de se comparer et de s’opposer à d’autres hommes…
      On est bête ou on est des bêtes?

    • En effet, mais ça les Chinois le savent très bien et l’apprenne à l’école. Je ne comprend pas pourquoi vous dite qu’ils manquent de culture historique…

      Il y a de nombreuses minorité en Chine qui ont plus de droits que les Han. De plus, les Han se sont souvent fait dominé par d’autres peuple tels que les Mongol , les Mandchou.

      La dynastie Qin et surtout les Han vers -100 av JC ont fait des guerres pour obtenir ces territoires.

  4. Ni le Japon ni la France ne sont aujourd’hui des pays de democratie. La manipulation politico mediatique a coupé le lien entre les peuples et leurs institutions.Bien que la Chine puisse reclamer du Japon la reconnaissance des massacres perpetrés durant la guerre rien ne me parait plus hypocrite de demander cela quand le regime chinois continue de faire des executions sommaires à Beijing et d’avoir des prisons remplis d’opposants politiques.en gros qu’ils balayent d’abord chez eux avant d’exiger que l’autre face de même.

    • Stefano, le Japon et la France sont des démocraties, les équipes au pouvoir ont été portées par le vote libre et si les électeurs se laissent berner par des promesses mirobolantes dignes d’un bonimenteur de foire expo, ils n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes. Il faut savoir prendre ses responsabilités quand on vote, comme quand on achète un produit miracle.
      La Chine n’est pas une démocratie, il y a un parti unique et une façon de désigner ses représentants ressemble plutôt à un jeu de massacre ou tous les coups sont permis.
      Mais que la Chine soit une dictature ou pas n’efface pas l’histoire entre ce pays et le Japon car si la Chine commet toujours des crimes contre sa propre population, le Japon lui l’a commis contre une population étrangère. Pour faire simple, même un père infanticide peut réclamer des comptes pour le meurtre d’un de ses enfants par un étranger.

      • en effet deepslv,

        les démocraties peuvent être contestées ou considérées comme non libre, mais c’est le peuple qui choisi. Si le peuple se trompe il ne faut pas se plaindre. En discutant avec des personnes ne venant pas de pays démocratiques, ils ne comprennent pas pourquoi un jour on vote, le lendemain on est pas content, qlq années plus tard on revote et là c’est l’autre moitié de la population qui n’est pas contente…

        En ce qui concerne la Chine, ce n’est peut être pas un exemple en terme de droits de l’homme mais elle n’a que rarement (jamais depuis 500-1000 ans?) attaquer un autre pays et elle tente de faire respecter l’ordre social par des lois aidant les minorités.

        Contrairement au Japon et aux pays Occidentaux qui ont souvent attaqué et/ou coloniser des territoires.

        • Kev, je crois que vous oubliez le Tibet qui était d’une certaine façon indépendant avant l’invasion de l’armée chinoise de 1950, donc oui la Chine n’a pas vraiment envahi de pays étrangers parce qu’elle avait déjà fort à faire en envahissant et asservissant sa propre population. Les minorités sont respectées à condition qu’elles se plient au pouvoir central, elles sont en liberté surveillée comme à peu près tout en Chine, de l’économie à la liberté d’expression ( en France aussi d’ailleurs).

          • On peut en effet souligner que la Chine, pays-continent comme la Russie son énorme voisine ou les USA, englobe un nombre incalculable d’ethnies et de cultures différentes. Et son unité politique a été imposée par la force.
            Un peu comme partout sans doute, mais à une échelle de temps et de superficie absolument colossale!
            La Chine est un pays par nature colossalement impérialiste!

            Le Japon l’est colossalement moins! Et heureusement!
            …même s’il a gardé cet esprit enfoui en lui, avec son système impérial laissé gracieusement par les vainqueurs dans l’intérêt de ceux-ci à l’époque, et avec l’éducation historique proposée à ses citoyens toujours aussi tronquée, voir révisée…

            Le Japon n’est quand même pas une dictature communiste lavant les cerveaux et les esprits à coup de propagande du parti unique!!
            Quoique, parfois, on se demande si ce n’est pas la même chose, surtout depuis le retour de la droite après le 11 mars 2011…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.