OSAKA (Japon) – La France va acheminer une aide alimentaire d’urgence, des médicaments, ainsi que des instruments de mesure de radioactivité dans le nord-est du Japon, dévasté par un séisme et un tsunami qui ont également endommagé une centrale nucléaire, a-t-on appris dimanche.

Un Antonov 224 affrêté par les autorités françaises est attendu le 25 mars au Japon avec une cargaison d’une centaine de tonnes, a déclaré à l’AFP l’ambassadeur de France, Philippe Faure.

L’appareil, l’un des plus gros avions de transport du monde, doit apporter des conserves, du lait en poudre, du lait pour bébé, 150.000 bouteilles d’eau, ainsi que des médicaments et des produits d’hygiène corporelle.

L’autre partie de la cargaison sera composée de matériel utilisé dans les situations de crise nucléaire: dosimètres, radiomètres, contaminomètres, des masques, une remorque de contrôle atmosphérique et un camion de mesures des conditions environnementales.

L’ambassadeur a indiqué que le détachement de 120 sapeurs-pompiers français actuellement présent dans le nord-est pourrait participer aux opérations de distribution de cette aide humanitaire.

Depuis le départ des secouristes allemands, britanniques et suisses notamment, la France est en effet le seul pays européen à avoir encore des sauveteurs dans les régions dévastées par le séisme de magnitude 9 et le tsunami qui a suivi.

Plus de 20.000 personnes sont mortes ou portées disparues, selon le dernier bilan provisoire établi dimanche par la police nippone.

Les secouristes français participent, aux côtés de soldats américains, au déblaiement de 30 km de plage près de Misawa, dans la préfecture d’Aomori, après avoir quitté le 17 mars la région de Sendai, proche de la centrale endommagée de Fukushima.

« Nous les avons éloignés de Sendai car on ne voulait pas mettre nos pompiers dans une zone à risque nucléaire », a expliqué M. Faure.

« Les autorités japonaises l’ont très bien compris et il n’y a jamais eu aucune bataille diplomatique. Nous avons été main dans la main dans cette crise », a-t-il affirmé.

[(©AFP / 20 mars 2011 12h43) -Article Original sur romandie.com->http://www.romandie.com/ats/news/110320114351.pqzst6yp.asp]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentEquipements toujours à l’arrêt à Fukushima
Article suivantNissan va redémarrer la production dans cinq usines lundi