Pour les 100 ans de l’animation japonaise, Japan expo met en avant les animes dans son salon, en accueillant des invités, experts sur le sujet.   

Le premier film de l’histoire de l’animation japonaise est un court métrage de 4 minutes : Namakura Gatana (litt. « L’épée émoussée ») réalisé par Jun’ichi KÔUCHI sorti en juin 1917. Il est désormais visible en version restaurée sur le site des archives de l’animation japonaise. 100 ans plus tard, l’animation japonaise a conquis le monde entier et sans elle, Japan Expo n’aurait pas pu voir le jour. À travers sa passion pour l’animation, le public français s’est ouvert au manga, à la culture du Japon, à ses coutumes et à ses traditions.

L’histoire culturelle de la France et celle du Japon se nourrissent l’une l’autre depuis des siècles mais les animes, grâce au petit écran, ont diffusé le soft power japonais et ont été le tremplin vers l’acceptation généralisée d’aujourd’hui.

L’animation japonaise, ambassadrice de la culture japonaise dans le monde, fait partie de l’ADN de Japan Expo. Depuis 18 ans, de nombreux animateurs, chara-designers et comédiens de doublage de renom se succèdent au festival pour rencontrer leurs fans. Ce centenaire est donc l’occasion parfaite de mettre en avant le lien qui unit l’animation japonaise au festival et à son public.

Invités

Masao Maruyama

Producteur

Témoin de plus de la moitié de ce siècle d’animation, il est l’un des producteurs incontournables de son histoire. Il est l’un des professionnels ayant participé au plus grand nombre d’animé. Il entre dans le milieu de l’animation télévisée japonaise au tout début de l’histoire de celle-ci, au sein du studio Mushi Production aux côtés d’Osamu Tezuka, il a participé à la production de séries comme Astro, le petit robot. Il est également l’un des producteurs qui fait émerger une nouvelle génération de réalisateurs : Satoshi Kon, Mamoru Hosoda, Sunao Katabuchi...

Kenji Kamiyama

Réalisateur

Il a travaillé sur plusieurs œuvres de la saga Ghost in the shell, notamment Ghost in the shell Stand Alone Complex.

Il sera accompagné de Yoshiki Sakurai, scénariste de Ghost  in the shell et producteur de son nouveau film Hirune Hime, Rêves évéillés.

Invité en partenariat avec @Anime

Tajuo Noda

Animateur

Takuo NODA intègre le studio Toei Animation en 1969 et y restera 15 ans. Il y fait ses débuts de directeur de l’animation surTiger Mask, une série sur le catch. Il travaille ensuite tour à tour en tant qu’animateur, chara-designer et directeur de l’animation sur de nombreuses séries, comme Cutie Honey, Getter Robo, Gaiking,Albator (Uchuu Kaizoku Captain Harlock). Il est plus particulièrement connu pour la conception des personnages de la série Capitaine Flam (Captain Future).

Avec 55 ans de carrière, Tokuo Noda est l’un des derniers célèbres vétérans de l’animation encore en activité aujourd’hui.

 

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

SourcePhoto: Japan Expo
Article précédentMoins de 20% de fumeurs chez les Japonais pour la 1ère fois
Article suivantLes actionnaires en colère contre Takata en faillite
Assistante Marketing et communication à Japon Information

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.