, La mission de l’AIEA au Japon la semaine prochaine

TOKYO – Les experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) inspecteront la semaine prochaine la centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa, dans le centre du Japon, endommagée par un violent séisme le mois dernier, a-t-on appris jeudi de source officielle.

« Les inspecteurs de l’AIEA examineront la centrale nucléaire de lundi à jeudi. Vendredi, ils procéderont à un échange d’informations avec des responsables japonais à Tokyo », a précisé un porte-parole de l’Agence de sécurité nucléaire et industrielle japonaise.

La centrale de Kashiwazaki-Kariwa, considérée comme la plus grande du monde, a fermé pour une période indéterminée sur ordre des autorités après un incendie et de légères fuites radioactives provoquées par un tremblement de terre le 16 juillet.

L’épicentre de ce tremblement de terre de magnitude 6,8 sur l’échelle de Richter, qui a fait onze morts, plus de mille blessés et a détruit des milliers de maisons, était situé à seulement neuf kilomètres de la centrale.

Le gouvernement japonais a invité l’AIEA à inspecter la centrale qui, de l’aveu de la compagnie exploitante Tokyo Electric Power (Tepco), n’était pas conçue pour résister à un séisme d’une telle force.

Le porte-parole de l’Agence de sécurité nucléaire a réaffirmé la volonté des autorités nippones de coopérer pleinement avec les inspecteurs de l’AIEA. « Nous ne leur donnerons aucune instruction. Nous ne formulerons aucune suggestion pendant cette inspection, de façon à garantir une enquête honnête et indépendante », a souligné le porte-parole.

Tepco a également promis la plus totale transparence à l’égard des inspecteurs de l’AIEA.

Après avoir hésité, le gouvernement japonais avait finalement accepté le principe d’une inspection de la centrale de Kashiwazaki-Kariwa par l’AIEA afin de répondre aux rumeurs alarmistes sur les fuites radioactives.

Source : AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUne voiture anti-ivresse au Japon
Article suivantYouTube est accusé de laxisme au Japon

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.