La préfecture de Chiba se serait débarrassé de 500 registres officiels historiques.

Entre 2015 et 2016, la préfecture de Chiba a fait du ménage dans ses archives, et décide de se débarrasser des documents de plus de trente ans jugés inintéressants pour l’histoire. En un an, plus de 10 000 registres ont été mis au rebut. Cependant, parmi eux, 500 registres contenaient des listes des familles des soldats morts pendant la Seconde Guerre Mondiale, les noms des citoyens mobilisés ainsi que de ceux qui ont émigré en Mandchourie durant cette période.

Ces documents auraient été jetés par mégarde, jugés simplement à leur couverture sans vérification de leur contenu. Quatorze organisations en rapport avec l’histoire ont demandé en février de cette année que la préfecture cesse de se débarrasser de ses archives. Le gouvernement préfectoral a reconnu avoir fait une erreur et a accepté de repousser les dates de débarras et de revoir les méthodes de sélections des archives.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.