Ce mardi, le co-fondateur de Microsoft, Paul Allen, a annoncé via Twitter qu’il avait retrouvé le cuirassé de la marine impériale japonaise, le Musashi, qui avait été coulé en octobre 1944 pendant la seconde guerre mondiale dans la mer de Sibuyan (Philippines). 

L'empereur Shōwa en visite sur le Musashi (© せたがやアバント)
L’empereur Shōwa en visite sur le Musashi (© せたがやアバント)

Affichant une longueur totale de 263 m et un déplacement normal d’environ 69 000 tonnes, le Musashi partage avec son navire jumeau, le Yamato, le titre de plus grand et plus puissant cuirassé jamais construit. Il est aussi le dernier cuirassé de la marine japonaise. Il fut coulé lors de la bataille du golfe de Leyte, l’une des batailles navales les plus importantes du Pacifique. Sur les 2399 membres d’équipage, plus de 1000 moururent.

La valve confirmant l'origine japonaise
La valve confirmant l’origine japonaise (source : @PaulGAllen)

Le mardi 3 mars, Allen postait sur Twitter des photos de ce que pourrait être la proue rouillée du Musashi, l’emblème du Chrysanthème étant reconnaissable. Le navire de combat se trouverait dans les fonds marins, à 1 kilomètre sous la surface, Paul Allen a déclaré qu’il posterait bientôt des vidéos plus détaillées de l’épave. Les photos du navire étaient accompagnées d’un hommage aux membres de l’équipage: « Repose en paix, équipage du Musashi, approximativement 1023 morts ».

Pour entreprendre cette exploration, le milliardaire américain a utilisé son yacht de luxe « Octopus » (126 mètres de long) contenant une petite sonde sous-marine télécommandée, l’Octo ROV ainsi qu’un sous-marin d’exploration. En 2012, Allen avait prêté ce même bateau au gouvernement anglais pour récupérer la cloche du HMS Hood, un navire de guerre qui avait coulé dans le détroit du Danemark.

Sources: Asahi Shimbun Japan Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe ministère exige plus d’aide contre les intimidations
Article suivantJPO à l’école Toulouse Manga

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.