Le dernier magnétoscope du monde va bientôt sortir de l’usine : le seul fabricant japonais qui en produisait encore a décidé d’arrêter la production de l’appareil, qui fut autrefois une technologie en plein essor.

Une magnétoscope, sa télécommande et une cassette, une technologie maintenant obsolète. ( © Toby Hudson )
Une magnétoscope, sa télécommande et une cassette, une technologie maintenant obsolète.
( © Toby Hudson )

Funai Electric, le dernier fabricant de VHS au monde, a décidé de stopper la production de son usine en Chine d’ici fin juillet. Il invoque une forte baisse dans la demande ainsi que des difficultés d’approvisionnement de certains composants. Ces dernières années, la plupart des magnétoscopes de l’entreprise étaient vendus en Amérique du Nord, entre autres sous la marque Sanyo.

Ces appareils avaient connu la popularité dans les années 1970 et 1980, mais ont été éclipsés par l’arrivée des DVD et autres technologies plus avancées. Panasonic s’était déjà retiré du marché il y a plusieurs années, faisant de Funai  le dernier des fabricants de magnétoscope encore dans la course.

Une cassette de type VHS, le format qui a remplacé les Betamax de Sony. ( © Thiemo Schuff )
Une cassette de type VHS, le format qui a remplacé les Betamax de Sony.
( © Thiemo Schuff )

Mais si Funai Electric a eu dans les années 2000 des ventes annuelles au niveau mondial atteignant presque les 15 millions d’appareils, ce nombre a grandement chuté depuis ces dernières années pour atteindre seulement 750 000 exemplaires vendus dans le monde l’an dernier, selon un représentant de l’entreprise.

« Une des entreprises qui nous fournissait des composants nous a dit qu’avec des ventes à ce niveau il devenait trop difficile de continuer à les fabriquer, donc ils ont arrêté, ce qui a conduit à notre décision. On ne peut pas fabriquer de magnétoscopes sans ces composants », a déclaré le porte-parole.

L’entreprise a été submergée par une vague d’appels de propriétaires de magnétoscopes désespérés qui n’avaient pas encore pu copier leurs vidéos de mariages et autres grandes occasions sur disques. L’an dernier c’est Sony qui avait annoncé que leur production de cassettes vidéo Betamax allait s’arrêter, mettant fin à l’histoire passionnante d’un produit né en 1975 et qui avait été rapidement évincé par le format bien plus populaire de la cassette VHS.

Sony avait arrêté de produire les enregistreurs et cassettes Betamax mais avait continué de fournir les stocks restants de cassettes aux fans pur et dur du format. Mais désormais, à l’ère du numérique et du contenu en ligne, même la technologie de la VHS semble bien lointaine. C’est une page de l’Histoire de la technologie qui se tourne.

Nathalie Arnoux – Sources : The Japan Times, Le Parisien