Le Fonds monétaire international, le FMI, a appelé le Japon à augmenter les impôts pour contribuer au financement de la reconstruction après le séisme et le tsunami de mars et pour redresser les finances publiques.

Anoop Singh, le directeur du département Asie et Pacifique du FMI a rendu public en conférence de presse jeudi un rapport sur les perspectives économiques de la région.

Ce document appelle le Japon a se montrer discipliné sur le plan fiscal pour s’assurer suffisamment de ressources pour la reconstruction. M. Singh estime que, même si Tokyo envisage d’augmenter les impôts pour financer la reconstruction, une hausse des taxes est nécessaire autant pour reconstruire que pour consolider les finances publiques.

Le document a par ailleurs revu à la hausse les prévisions de croissance du Japon pour 2012, à 2,3 pour cent, soit 0,2 point de plus que l’estimation établie il y a six mois. Pour le FMI, la révision à la hausse de ces prévisions est une conséquence de la relance plus rapide que prévue de la production, notamment des pièces détachées automobiles. Cette activité avait subi d’importants problèmes après la catastrophe du 11 mars.

Article original : NHK World Service Français
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUn troisième titre mondial consécutif pour le gymnaste Kohei Uchimura
Article suivantDes avancées dans la protection et le refroidissement de la centrale de Fukushima

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.