HONG KONG (Reuters) – Les pays du G7 ont fait part de leur inquiétude face à la volatilité du yen qui fait peser une menace sur la stabilité financière et économique du Japon au moment où les nations les plus riches doivent faire face à la plus grave crise depuis 80 ans.

Dans un communiqué commun, les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G7 ont fait part de cette inquiétude alors que la monnaie nippone a atteint son plus haut niveau face au dollar depuis 13 ans.

Cette appréciation du yen risque de fortement pénaliser les exportations japonaises et menace la deuxième économie du monde d’entrer en récession.

L’indice Nikkei des valeurs boursières a atteint lundi en séance son plus bas niveau depuis 26 ans tandis que les titres des principales banques étaient en repli, anticipant une recapitalisation.

« Nous réaffirmons notre intérêt commun dans un système financier international solide et stable », a déclaré le ministre japonais des Finances Shoichi Nakagawa, lisant le communiqué du G7 dans une conférence de presse.

« Nous continuons à surveiller de près les marchés et à coopérer de manière appropriée », poursuit le communiqué.

Le Premier ministre japonais Taro Aso a demandé à ses ministres d’imaginer des mesures d’urgence pour stabiliser le marché boursier.

Aso a préconisé une intervention du gouvernement pour se porter acquéreur de titres et un assouplissement des règles de recapitalisation des banques.

La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 6,36% et dans le reste de l’Asie la tendance était également à la baisse.

Si les banques japonaises ont pour l’instant évité les pertes de crédit comme cela a été le cas à Wall Street, elles ont souffert de la volatilité du marché intérieur et d’une économie en perte de vitesse.

Depuis le début du mois d’octobre, le Nikkei a perdu 22%.

Les exportateurs japonais doivent faire face à des conditions de marché très difficiles et redoutent que la hausse du yen fasse chuter les demandes sur leurs produits.

Le Japon n’est pas intervenu sur le marché des devises depuis 2004.

Version française Pierre Sérisier

Kevin Plumberg

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentProductions japonaises mitigées pour les groupes automobiles en septembre
Article suivantLe Japon va épauler ses banques