Le ministre japonais en charge de la crise nucléaire, Goshi Hosono, a indiqué qu’il autoriserait les médias à se rendre sur le site de la centrale Fukushima Dai-ichi à partir de samedi prochain, pour la première fois depuis la catastrophe du 11 mars.

M. Hosono s’est exprimé devant la presse mardi concernant le projet du gouvernement d’arrêt à froid des réacteurs en maintenant leur température en dessous de 100 degrés d’ici la fin de l’année.

Selon lui, la procédure est en cours de confirmation. M. Hosono visitera la centrale le 12 novembre et s’entretiendra directement avec les responsables des opérations.

Il a ajouté que la situation se stabilisait progressivement sur le site si bien qu’un certain nombre de journalistes seraient autorisés à l’accompagner.

Article original: NHK World Service français © 2011
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa centrale de Genkai relance son réacteur
Article suivantLe premier ministre japonais en France pour le G20

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.