L’opérateur de la centrale nucléaire de Genkai sur l’île de Kyushu dans le sud-ouest du Japon a remis en marche un réacteur qui avait été arrêté en octobre, suite à une erreur de procédure.
La Compagnie d’électricité du Kyushu a commencé, mardi, à ressortir les barres de contrôle du réacteur numéro 4 de la centrale de Genkai de manière à reprendre la production d’électricité, ce mercredi après-midi.

Il s’agit du premier réacteur à être remis en service au Japon depuis l’accident de la centrale Fukushima Dai-ichi.

Une nouvelle mise à l’arrêt du réacteur numéro 4 est programmée à la mi-décembre pour lui faire subir des inspections régulières. La Compagnie d’électricité du Kyushu déclare avoir décidé la remise en marche de l’installation à ce moment-ci afin de garantir des fournitures stables en courant électrique et réduire les coûts du carburant.

La municipalité de Genkai a donné son feu vert à la reprise des opérations, mais l’opérateur de la centrale a perdu sa crédibilité auprès du public. En effet, ses employés s’étaient vus demander de feindre un soutien par la population locale à la reprise de la production d’électricité à partir de l’atome.

Article original: NHK World Service français ©2011
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDu xénon dans le réacteur 2 de Fukushima
Article suivantLe gouvernement autorise aux médias d’accèder à la centrale de Fukushima

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.