Un triste record vient d’être atteint au Japon: plus de 320 000 harcèlements ont été recensés pendant l’année scolaire 2016. Une augmentation de 43,8% en comparaison avec l’année précédente. 

En hausse de 43,8%, le harcèlement scolaire atteint un record au Japon. Pour contre-balancer cette triste nouvelle, 90,6% des cas ont été résolus, et des solutions ont été trouvés. En effet, le ministère de l’Éducation a mis en place des mesures pour reconnaître les cas de harcèlements, détecter les signes avant-coureurs et les prendre en charge. Malgré cette énorme avancée, 30% des écoles éprouvent la sensation, encore, de ne pas reconnaître une situation harcèlement.

Le plus alarmant de cette enquête est la forte évolution du harcèlement dans les écoles élémentaires.
Multiplié par 1,5, de plus en plus de jeunes enfants sont victimes d’ harcèlement tôt. Ils représentent 237 921 cas. La majorité des personnes victimes d’harcèlement subissaient des intimidations et des moqueries.

 

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaThe Japan Times
SourcePhoto: Pixhere
Article précédentLieux insolites : les Pachinko
Article suivantDes entreprises japonaises instaurent une limitation des heures supplémentaires
Assistante Marketing et communication à Japon Information

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.