Dans la revue de presse de ce vendredi 20 septembre, nous aborderons : le début de la coupe du monde de rugby au Japon, la rencontre entre les ministres des Affaires étrangères du Japon et de Corée du Sud et un typhon en approche.

Première victoire japonaise

Après une cérémonie d’ouverture où ont résonné les percussions entrainant une foule de danseurs, Richie McCaw a remis en jeu le trophée. Elle s’est achevée par les discours officiels de Bill Beaumont, président de World rugby, et du prince Akishino. Enfin, les athlètes pouvaient entrer en piste avec le premier match de la compétition : Japon – Russie. Les Brave Blossoms s’imposent 30 à 10 mais ont été malmenés en première mi-temps. Le seconde partie du match a été un peu plus simple alors que les valeureux Russes ont commencé à lâcher physiquement. Une chose est sûre, les Japonais vont devoir élever leur niveau de jeu s’ils veulent sortir d’un groupe qui comprend notamment l’Irlande et l’Écosse.

Rencontre entre ministres

Tôkyô et Séoul ont réussi à se mettre d’accord pour une rencontre entre leur ministre des Affaires étrangères respectif. La rencontre doit avoir lieu à New York, le 26 septembre prochain, en marge de l’assemblée générale des Nations Unies. Cette rencontre est le signe que les deux pays reconnaissent l’importance de maintenir des liens alors que les relations entre ces deux voisins sont tendues. Bien que les leader ne se rencontreront pas à cette même occasion, cela sera une première pour le nouveau ministre japonais, Toshimitsu Motegi, qui a remplacé Tarô Kôno à la suite du remaniement du Cabinet plus tôt ce mois-ci.

Puissant typhon en approche

Un nouveau puissant typhon s’approche des côtes japonaises et devrait amener avec lui des vents forts ainsi que d’importantes précipitations. Tapah, 17e typhon de la saison, était proche d’Okinawa dans la matinée et va remonter au nord pour toucher les îles principales. Alors que les Japonais vont profiter d’un week-end de trois jours, c’est aussi le premier week-end de la coupe du monde de rugby et de nombreux matchs sont au programme. Il faut donc espérer que Tapah ait moins d’impact que son prédécesseur Faxai.