Le Japon compte permettre aux délégués nord-coréens d’assister à une réunion du Conseil olympique d’Asie à Tokyo, la semaine prochaine.

Depuis 2006, le gouvernement japonais refusait d’accueillir des émissaires nord-coréens, en dehors de circonstances exceptionnelles, en réaction aux enlèvements de ressortissants nippons et aux essais nucléaires menés par Pyongyang.

Mais une requête d’officiels de la Commission olympique nord-coréenne, concernant la réunion de jeudi prochain, est actuellement prise en compte par l’administration japonaise.

Il serait donc question de renoncer ponctuellement aux sanctions, dans la mesure où la Charte olympique proscrit toute discrimination politique, à l’échelle des nations ou des individus.

Aucune décision n’est toutefois officiellement arrêtée car le gouvernement japonais s’attend aux critiques de ceux qui s’opposent à l’entrée de Nord-Coréens dans l’Archipel, tant que le dossier des enlèvements ne sera pas réglé.

© 2011 – NHK World Service Français – Article original

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDes habitants de Fukushima réclament leur évacuation
Article suivantCoopération nippo-allemande dans le secteur des énergies renouvelables

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.