Le gouvernement japonais a annoncé mardi qu’il allait prêter une partie de ses gigantesques réserves de change aux entreprises faisant face à des difficultés de financement en devises.
Le gouvernement est disposé à prêter 5 milliards de dollars à la Banque japonaise de coopération internationale (JBIC), une institution semi-publique dont le rôle est d’aider l’expansion internationale des entreprises nippones, a déclaré lors d’une conférence de presse le ministre des Finances, Kaoru Yosano.
Cette somme sera prélevée sur les réserves de change du Japon, les deuxièmes les plus élevées du monde derrière celles de la Chine, et qui s’élevaient fin janvier à 1.010,96 milliards de dollars.
« En tenant compte de la situation difficile de ceux qui essayent de lever des fonds en monnaie étrangère, nous avont décidé de prêter des devises à la JBIC. Il s’agit d’une mesure temporaire et extraordinaire », a expliqué M. Yosano.

LesEchos.fr et AFP

[La suite de cet article->http://www.lesechos.fr/info/marches/afp_00125734.htm]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentJapon, une sonnerie pour se déboucher le nez avec son téléphone portable
Article suivantGreenpeace demande à l’AIEA d’empêcher un convoi radioactif vers le Japon