Le grand concurrent japonais du français Michelin table sur 10 milliards de yens de profits en 2008 et non plus sur 7,5 milliards. Mais il reste très loin de son objectif initial de 90 milliards, plombé par la crise et la hausse du yen.

Toutes les entreprises , notamment au Japon, ne broient pas du noir malgré la récession. Le grand fabricant de pneus Bridgestone, concurrent du français Michelin, a ainsi annoncé ce mardi qu’il revoyait en hausse (très légère certes) sa prévision de bénéfice net pour 2008 – il annoncera ses résultats le 19 février prochain -, de 7,5 à 10 milliards de yens soit 83 millions d’euros. Il fait de même pour son résultat d’exploitation qui devrait s’établir à 131 milliards et non 118 milliards.

Il explique cette bonne nouvelle par des dépenses administratives et coûts de production finalement inférieurs à ses précédentes estimations. Fin janvier, il avait au contraire revu ses estimations à la baisse, pour la troisième fois, en raison d’une amende pour cartel sur le commerce de tuyaux pétroliers marins, une activité que Bridgestone a depuis abandonnée.

A l’origine, Bridgestone avait tout de même prévu un bénéfice net 2008 de 90 milliards de yens, mais la crise économique qui a provoqué la chute des ventes de voitures et la hausse du yen qui a plombé la compétitivité des groupes nippons ont rendu obsolètes cet objectif. En 2007, le groupe nippon avait gagné 131,63 milliards.

En matière de chiffre d’affaires, la firme japonaise ne table plus que sur 3.230 milliards de yens, 20 milliards de moins qu’annoncé en janvier.

(retrouvez le communiqué de Bridgestone).

[latribune.fr->http://www.latribune.fr/entreprises/industrie/automobile/20090210trib000341967/le-japonais-bridgestone-revoit-a-la-hausse-ses-previsions-de-benefices.html]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentNouvelle pauvreté et rupture du compromis social au Japon
Article suivantAu Japon, Google ne serait pas si neutre