{{Le yen a touché lundi son plus haut niveau face au dollar depuis sept semaines, après le triomphe de l’opposition aux législatives au Japon et la chute de la Bourse de Shanghai, qui a profité aux valeurs refuges comme la monnaie nippone.}}

A 21H00 GMT (23H00 HEC), le billet vert valait 93,08 yens, contre 93,59 yens vendredi soir. Il est tombé jusqu’à 92,53 yens, un niveau plus vu depuis la mi-juillet.

Le yen montait aussi face à l’euro, qui cotait 133,47 yens contre 133,92 vendredi soir. L’euro progressait face au dollar, à 1,4341 dollar contre 1,4304.

Le Parti Démocrate du Japon (PDJ), la principale force de l’opposition centriste, a raflé dimanche la majorité absolue à la Chambre des députés, mettant fin à 54 ans d’hégémonie des conservateurs.

Majoritaire aux deux chambres du Parlement, le PDJ va avoir carte blanche pour appliquer son vaste programme social.

{{{Une hausse à l’image de l’optimisme du nouveau pouvoir}}}

La hausse du yen « {reflète l’optimisme entourant le nouveau pouvoir} », ont jugé les économistes de Barclays Capital. « {Mais les résultats sont en ligne avec les sondages et devraient déjà se refléter largement dans les prix du marché. Nous pensons donc que l’impact positif pour le yen sera limité} ».

« {Le changement politique devrait se traduire par du changement économique aussi} », a reconnu Vassili Serebriakov, de la banque Wells Fargo, évoquant des projets de relance de la consommation.

Mais de telles réformes « {pourraient mener à des dérapages budgétaires} », a-t-il nuancé, alors que la dette publique japonaise atteint déjà 170% du PIB. Les milieux d’affaires ne sont en outre pas réputés très favorables au PDJ.

« {La montée du yen est probablement plus à mettre sur le compte des difficultés des marchés que des élections} », a ainsi estimé M. Serebriakov.

Les principales places financières européennes, suivies de Wall Street, ont reculé lundi dans le sillage de la Bourse de Shanghai, qui a encaissé sa plus forte chute depuis juin 2008 (-6,74%). Les investisseurs s’inquiètent d’un assèchement du crédit en Chine.

{{{Le yen, une valeur refuge}}}

Un repli des marchés boursiers se traduit en général également par un mouvement des cambistes vers le yen et le dollar, considérés comme des valeurs refuges, au détriment des monnaies plus rémunératrices comme l’euro.

La monnaie européenne a cependant profité de la modération du recul des prix en zone euro en juillet (-0,2% sur un an), un chiffre « {haussier} » pour l’euro, a estimé David Song, de Forex Capital Markets.

Selon l’analyste, un prochain retour de l’inflation dans la région devrait conforter la Banque centrale européenne (BCE) dans son rôle de maintien de la stabilité des prix. « {L’euro devrait continuer de progresser face au dollar alors que les investisseurs anticipent un resserrement de la politique monétaire de la banque centrale sur les douze prochains mois} », a-t-il expliqué.

A Londres, le marché des changes était fermé lundi en raison d’un jour férié.

A 21H00 GMT, la monnaie britannique reculait un peu face à l’euro à 88,O2 pence pour un euro mais progressait face au billet vert à 1,6291 dollar.

La monnaie helvétique reculait face à l’euro à 1,5178 franc suisse pour un euro mais avançait légèrement face au dollar à 1,0583 franc suisse pour un dollar.

[Source : Romandie News->http://www.romandie.com/infos/news2/200909010621042AWP.asp]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentTyphon au Japon: deux blessés et près de 30 vols annulés
Article suivantFemmes de réconfort : la Corée du Nord réclame des excuses à Tokyo