C’est par le biais d’un concours de rédaction que Motivist japan a fait gagner un séjour de 4 semaines au Japon, en partenariat avec Japon infos. A cette occasion, nous avons décidé de publier chaque week-end les meilleurs essais retenus, jusqu’à celui de la grande gagnante !

Essai de Montana Alice

Bonjour,

Tout d’abord, en voilà un sujet difficile. S’il y a bien quelque chose que j’ai du mal à expliquer, c’est la raison pour laquelle j’aime le Japon, il y a tellement de choses, c’est tellement particulier… C’est comme devoir expliquer pourquoi est-ce que l’on aime l’homme (ou la femme) de notre vie ! Le cœur a ses raisons que la raison ignore comme on dit si bien… Mais bref, assez tergiversé, je vais tout de même tenter de vous expliquer, pourquoi j’aimerais apprendre le japonais au Japon. Je pourrais assez naïvement vous répondre que c’est simplement parce qu’il est bien mieux d’apprendre le japonais directement au Japon plutôt qu’en France, mais je me doute bien que ce n’est pas à cela que vous vous attendez. Je vais donc commencer par le commencement…

Ainsi, me voilà en sixième ; j’ai alors 10 ans. Je découvre un manga dans les affaires de mon frère, intriguée, je décide de faire des recherches sur internet à son propos. Et voilà que je tombe sur mon premier anime : Love Hina. Bon, ce n’était peut-être pas le meilleur, mais voilà déjà un bon début… J’ai donc par la suite enchaîné les anime, et découvert peu à peu le Japon à travers ceux-ci. Voici donc ce qui m’a donné le goût du Japon et a attisé ma curiosité envers ce pays si fascinant.

J’ai de cette façon commencé à me renseigner sur ce pays, à écouter des musiques japonaises, à regarder tout un tas de reportages dessus ; on m’appelait dès que quelque chose concernant le Japon passait à la télévision. C’est un pays très différent mais tout de même proche du nôtre à la fois. Leur culture est vraiment particulière, unique au monde, et c’est d’après moi ce qui en fait un pays si intéressant. Je trouve que le Japon allie à merveille la modernité et le traditionnel. Évidemment j’ai également vu tout un tas de choses sur les problèmes qu’il y a dans ce pays, sociaux notamment, sans parler des risques naturels. Mais il n’empêche que depuis que je l’ai découvert, un de mes plus grands rêves est de me rendre dans ce pays, voire d’y vivre selon l’expérience que j’en ai. J’ai même déjà rêvé à plusieurs reprises que j’allais au Japon dans mon sommeil… A priori tout me plaît là-bas, que ça soit la gastronomie, leurs traditions, leur modernité, leur mentalité, les paysages, la langue, etc. J’ai d’ailleurs commencé à prendre des cours de japonais l’année dernière, mais trop prise par mon travail scolaire je n’ai jamais vraiment pu le travailler sérieusement. J’aimerais avoir le temps de me consacrer à l’apprentissage du japonais.

Or actuellement en terminale, je dois donc remplir mes vœux post-bac, et je m’en trouve bien embêtée car souhaitant faire des études médicales, je me suis renseignée auprès de l’ambassade japonaise, et le Japon ne fait pas l’objet d’équivalences de diplômes à ce niveau. J’ai donc pris la décision de faire trois années de licence Japonais afin d’économiser pour partir faire mes études au Japon, tout en apprenant le japonais ; d’autant plus que là-bas, la profession d’herboriste qui m’intéresse fortement, y est reconnue alors qu’elle ne l’est pas en France.
Aller au Japon avant de commencer mes études serait vraiment génial pour moi car cela me permettrait d’avoir une première expérience avec ce pays et un minimum de notions pour commencer ma licence, et ainsi poursuivre mon rêve.

J’ai donc essayé de résumer les raisons pour lesquelles j’aimerais apprendre le japonais au Japon, pays que j’ai toujours aimé depuis que je l’ai découvert, et dans lequel j’imaginerais peut-être même m’installer… J’espère que j’aurai su vous transmettre mes sentiments et ma passion à travers ces quelques lignes, et qu’elles ne sont pas trop nombreuses à votre goût. Dans tous les cas je vous remercie grandement de proposer ce concours, de me faire rêver quelques instants, et merci d’avoir lu ceci jusqu’au bout !

Alice