Ce Mercredi, Tepco a annoncé que les deux derniers réacteurs de Fukushima, qui étaient, jusque là, en état de fonctionner, ont été mis hors service. La nation se retrouve donc maintenant avec 48 réacteurs exploitables. 

Fukushima Dai-Ichi avant le 11 mars 2011 (© KEI)
Fukushima Dai-Ichi avant le 11 mars 2011 (© KEI)

Créée en 1971, Fukushima n°1 est la première centrale nucléaire de Tepco et desservait Tôkyô et les villes environnantes en électricité.

Après la catastrophe de mars 2011, les réacteurs 1, 2 et 3 ont été gravement touchés, car ils étaient en marche à ce moment là. Le réacteur 4 a subit une explosion d’hydrogène alors qu’il était en cours de maintenance. Mais les réacteurs 5 et 6 qui étaient, tout comme le réacteur 4, en maintenance, n’ont pas eu de problème car ils ont pu être arrêtés à froid grâce à un générateur diesel d’urgence.

Ces réacteurs seront classés hors d’usage le 31 Janvier 2014, mais Tepco souhaite les utiliser en tant qu’établissements expérimentaux pour aider à la destruction des autres réacteurs, plutôt que de les démanteler.

À l’occasion de cette annonce, Tepco a ajouté dans un communiqué de presse qu’il regrettait « d’avoir trahi la confiance de la population locale à cause de l’accident » et se sentait « honteux ».

Désormais, Tepco cherche à relancer complètement sa centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa à Niigata pour améliorer sa condition financière. L’entreprise estime qu’elle pourrait gagner entre 240 et 330 milliards de yens par an si elle arrive à faire redémarrer les réacteurs 6 et 7 de la centrale.

Caroline – source: The Japan Times

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDémission du gouverneur de Tôkyô
Article suivantUn Père Noël au Japon

1 COMMENTAIRE

  1. Ils ont arrêté toutes leurs centrales et maintenant discrètement ils veulent en remettre en marche !

    Ha les salauds ! Si ils relancent des centrales atomiques au Japon c’est une catastrophe garantie dans 10ans 20ans peut-être mais ça arrivera.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.