Après l’interdiction par la Cour Internationale de Justice de La Haye de pêcher des baleines pendant la saison de janvier à mars, l’inventaire de viande de baleine a considérablement diminué, atteignant son plus bas niveau en quinze ans, avec 1 157 tonnes, selon les informations de l’Agence sur la Pêche. 

Baleine capturé par le navire Yushi Maru  (© Customs and Border Protection Service, Commonwealth of Australia)
Baleine capturée par le navire Yushi Maru en 2008- (© Customs and Border Protection Service, Commonwealth of Australia)

La baisse serait donc dû à l’interdiction au Japon d’en pêcher lors de la chasse aux baleines qui a eu lieu en début d’année. Le pays était seulement autorisé à prélever des échantillons et est rentré sans baleine à son bord. En août dernier, les stocks se montaient à 3 027 tonnes et le nombre continue à chuter dans les réserves, toujours conservées dans le froid.

Le Japon ne s’avoue pas vaincu et a envoyé un navire pour rechercher des baleines dans le nord-ouest du Pacifique. Celui-ci devrait revenir fin août. En attendant, le pays compte en importer : 1 800 tonnes sont prévues, achetées à l’Islande pour compenser le manque croissant de viande de baleine. Pour ceux qui en réclament, les livraisons ne devraient pas se faire avant septembre.

Cependant, les associations contre la pêche des baleines se sont mobilisées contre les importations à venir et leurs actions laissent présager aux grossistes et aux restaurants servant ce type de viande des difficultés supplémentaires pour s’en procurer. Sans oublier que les procédures habituelles pour faire entrer la viande d’Islande au sein des frontières japonaises devraient prendre un certain temps.

  • La question de la chasse à la baleine au Japon vous intéresse ? Notre dossier spécial abonné en deux parties décrypte la chasse à la baleine et vous aidera à mieux comprendre la situation.

Claire Bouyssou – source : The Japan Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe typhon Nangka a frappé le Japon
Article suivantNouvelle vague de protestation contre la loi de défense du gouvernement

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.