Depuis l’adoption de la réforme du gouvernement Abe jeudi 16 juillet, les protestataires se font de plus en plus nombreux.

manifestation contre le changement de  l'article 9 (DR-www.labornetjp.org/)
Manifestation contre le changement de l’article 9 (DR-www.labornetjp.org/)

Samedi 18 juillet, on pouvait voir devant le bâtiment de la Diet plus de 5000 personnes brandissant des affiches sur lesquelles on pouvait lire « Nous ne tolérerons pas la politique d’Abe ». L’affiche en question a été calligraphiée par le poète d’haiku Tota Kaneko, et peut être imprimée dans la plupart des conbinis (supérette japonaise) grâce à un code (56685099) diffusé par des activistes sur les réseaux sociaux.

Le journaliste Shintaro Torigoe qui est l’un des instigateurs de ce mouvement a commenté : « De nombreuses personnes sont indignées par la manière dont le Premier ministre a fait passer cette loi, mais ne savent pas quoi faire […] c’est pourquoi nous souhaitons nous unir à travers ce message ».

Cette vague de protestation face à la controversée réforme qu’a entreprise le gouvernement Abe peut se voir à travers tout le pays. L’affiche de Tota Kaneko pouvait être aperçue sur des vitrines d’épicerie à Hokkaido par exemple. Un rassemblement relativement important a aussi eu lieu à Hiroshima où des survivants de la bombe atomique étaient présents.

Daï Kaho – Source : Japan Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLes stocks de viande de baleine au plus bas
Article suivantLa Grèce honore le remboursement d’obligations «samouraï»

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.