Découvrez le nouveau manga aux éditions Komikku, La Main d’Horus, qui vous plonge dans l’univers de la médecine dans une ambiance pleine de suspense.

Jaquette du premier tome du manga La main d'Horus, aux éditions Komikku
Jaquette du premier tome du manga La main d’Horus, aux éditions Komikku

Horus est le nom latin d’une des plus anciennes divinités égyptiennes, le dieu faucon. Il est notamment connu pour son pouvoir de guérison. Cette faculté divine se retrouve entre les mains de Jûzaburô Kujô, chirurgien à l’hôpital général d’Ôedo.

Malgré un environnement de travail peu favorable et de nombreux soucis avec sa hiérarchie, Jûzaburô n’a qu’un objectif en tête : sauver la vie de ses patients ! Bien qu’il soit prétentieux, séducteur, arrogant et imbu de lui-même, son talent de chirurgien reste indéniable.

L’ambiance et la personnalité du personnage principal rappellent des séries comme Docteur House ou Urgences. La main d’Horus est donc un titre adulte plein d’action avec un héros atypique qui met son talent au service de l’humanité et qui n’hésite pas à défier le règlement pour parvenir à son objectif : sauver des vies !

A paraître le 15 mai prochain aux éditions Komikku !

Pour plus d’informations :

  • La main d’Horus, de Seki Tatsuya
  • Editions Komikku
  • Parution : 15 mai 2014
  • Format : 13 x 18 cm
  • Nombre de pages : 192
  • Prix : 7,90€
  • Pour pré-commander sur Amazon
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentProjections sur Fukushima à Paris
Article suivantChasse à la baleine : le Japon ne sera pas de la partie

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.