Le maroquinier français Lancel vient de signer deux accords de partenariat, un avec le conglomérat japonais Sumitomo et un avec un distributeur chinois, avec pour objectif d’accélérer son développement sur ces deux marchés clé, a indiqué jeudi son PDG Marc Lelandais.

La marque, qui disposait « historiquement d’une position relativement intéressante en Asie », veut « changer d’échelle et accélérer » son développement dans cette région, a expliqué M. Lelandais à l’AFP.

Au Japon, Lancel a ainsi signé mardi avec Sumitomo un accord de distribution créant une coentreprise, au terme d’un investissement de 4,5 millions d’euros.

Le groupe, déjà à la tête d’une quinzaine de magasins dans ce pays, a pour objectif d’en ouvrir à terme une quarantaine de plus, dont cinq « navires amiraux » de 350 mètres carrés, a détaillé M. Lelandais. Il vise aussi pour la coentreprise un chiffre d’affaires de « 170 à 200 millions d’euros sur le Japon ».

Cet accord intervient après la signature, « fin juillet », d’un autre accord, cette fois en Chine, avec un distributeur local, Fairton. Dans ce pays, le français, qui compte actuellement 42 points de vente, dont dix à Hong Kong, entend en ouvrir « une trentaine supplémentaire », explique M. Lelandais.

Le patron de Lancel, marque du groupe de luxe suisse Richemont, refuse de dévoiler ses objectifs de ventes en Chine, mais remarque que sur ce marché « en pleine explosion », le potentiel de chiffre d’affaires d’un magasin de maroquinerie de luxe s’inscrit dans une fourchette « de 500.000 à un million d’euros ».
Contenu réservé aux utilisateurs enregistrés.

AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentActivité nucléaire nord-coréenne: le Japon «préoccupé»
Article suivantJapon/Chine/Corée du Sud: le Sommet trilatéral reporté