Ce dimanche, Kei Nishikori a gagné le tournoi de Barcelone sur terre battue. Il est le premier non-hispanophone à gagner ce tournoi depuis 1996. Il succède à Rafael Nadal qui a gagné huit fois ce tournoi auparavant.

Le joueur de tennis japonais Kei Nishikori lors du tournoi de Roland Garros en 2013 (source : si.robi, Flickr)
Le joueur de tennis japonais Kei Nishikori lors du tournoi de Roland Garros en 2013 (source : si.robi, Flickr)

Il a remporté la finale face au Colombien Santiago Giraldo, 6-2 6-2, après avoir été particulièrement impressionnant en demi-finale contre le Letton Ernests Gulbis. S’il a été moins performant en finale, il a su convertir ses chances face à son adversaire qui a commis lors de ce match pas moins de cinq double-fautes. Le tenant du titre, Rafael Nadal, a été éliminé par son compatriote Nicolas Almagro en quart de finale. Pour Nishikori, c’est le cinquième titre de sa carrière, le premier sur terre battue et sa troisième victoire en ATP 500. C’est aussi le deuxième tournoi remporté cette année après celui de Memphis, un ATP 250, au mois de février.

Le joueur japonais est sur une bonne dynamique et reste positif pour la suite de la saison sur terre battue : « Ce titre a boosté ma confiance. Il y a encore trois gros tournois à venir (Madrid, Rome et Roland Garros) et j’espère que je réussirais à augmenter les points de mon classement. Mon prochain but est d’intégrer le top 10. » Kei Nishikori a tendance à être catalogué comme un joueur préférant les tournois sur dur, mais le Japonais n’est guère effrayé à l’idée de jouer sur terre battue : « J’étais bon sur terre battue quand j’étais petit et je gagnais plein de tournois européens sur cette surface. Aujourd’hui, c’est plus difficile que de jouer sur dur et j’avais un peu de mal à m’adapter mais j’ai bien joué ces dernières années sur cette surface. Donc je n’ai pas peur de jouer sur terre battue. »

Kei Nishikori est le seul Japonais présent dans les 100 premiers joueurs du classement ATP. Après cette victoire, il a gagné cinq places et se rapproche du top 10 en étant classé 12e. Ses coaches sont l’ancien vainqueur de Roland Garros, Michael Chang, et Dante Bottini. Avec d’aussi bons résultats, il est possible que le joueur japonais fasse un bon score au Grand Chelem de Roland Garros cette année, dont il a atteint les huitièmes de finale lors de l’édition 2013.

Claire Bouyssou – sources : L’Équipe, The Japan News

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentConférence : Le Japon et les Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale
Article suivant« Oh my cats ! », ode aux chats dans un nouveau manga!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.