Dans la revue de presse du mercredi 4 juillet, nous allons aborder : le nouveau système antimissile du Japon, la réhabilitation d’une centrale nucléaire, le décès d’un touriste japonais en Australie et une maison insalubre évacuée.

Les forces d’autodéfense ont décidé de changer de système de défense antimissile

Le gouvernement japonais aurait décidé de faire confiance à Lockheed Martin Corp. pour investir dans le renouvellement de son système antimissile, s’inscrivant dans un programme plus vaste pour la défense chiffré à plusieurs milliards de dollars. Selon un officiel du ministère, le système choisit serait le Aegis Ashore qui était en concurrence avec  un système de la société Raytheon.

Feu vert pour le redémarrage d’une centrale nucléaire endommagée en mars 2011

La centrale nucléaire Tôkai n°2 avait été endommagée lors du tremblement de terre puis du tsunami qui avaient causé la catastrophe de Fukushima il y a 7 ans. Un des trois générateurs avait été endommagé mais les deux autres, restés intacts, avaient permis de refroidir les réacteurs et d’éviter le pire. L’autorité de régulation nucléaire a donné son accord ce mercredi pour relancer le site mais la centrale vieillissante doit encore passer deux tests avant novembre pour reprendre du service. Elle doit également obtenir l’autorisation des autorités locales. Sa réhabilitation complète devrait être prévue pour 2021. Cependant, si la centrale échoue dans ses deniers tests, cela pourrait signifier son arrêt définitif puis un démantèlement.

Un touriste japonais décède en Australie

La montagne d’Uluru, autrement appelée Ayers Rock, a de nouveau fait une victime ce mercredi. En effet c’est un touriste japonais de 76 ans qui a été retrouvé sans vie par les autorités, aucune enquête ne sera ouverte. En 70 ans, au moins 35 personnes ont perdu la vie en tentant l’ascension de cette fameuse montagne rouge.

Une maison vidée de force

Gomiyashiki, littéralement « maison des ordures » désigne une maison remplie d’objets s’accumulant d’année en année. C’est la plus populaire de ces bâtisses qui a été vidée de force suite à une ordonnance du tribunal de Nagoya. La maison, se trouvant dans le quartier de Naka s’est vu vidée de ses 3 étages de biens, sacs et autres ferrailles contre le gré de son résident de 62 ans Hideyuki Aizawa.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.