L’agence de sécurité maritime basée à Naha, ville principale d’Okinawa, a déclaré samedi 28 septembre que quatre bateaux chinois avaient pénétré aux alentours de l’archipel des Senkaku le vendredi 27.

Distance entre l'archipel des Senkaku et les différents pays qui le revendique ( © Jackopoid)
Distance entre l’archipel des Senkaku et les différents pays qui le revendique ( © Jackopoid)

Cette nouvelle intrusion intervient peu après que le ministre des Affaires étrangères chinois, Wang Yi, ait déclaré devant l’assemblée des Nations Unies à New York qu’il « espérait pouvoir résoudre le conflit [des îles Senkaku ou Diaoyu en chinois] de manière pacifique, par le dialogue ». De son côté, tout en condamnant ces incursions répétées dans le territoire japonais, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, s’est dit ouvert à un dialogue avec la Chine et qu’il ne désirait pas que « ce conflit affecte la relation entre les deux pays ».

Toutefois, il a également déclaré que la question de la souveraineté du Japon sur ces îles n’était pas ouverte aux dialogues. « Les îles des Senkaku sont inhérentes au territoire japonais par des faits historiques et cette souveraineté est basée sur des lois internationales » a-t-il déclaré. Il continua en s’exclamant que « malgré cela, les intrusions perpétuées par le gouvernement chinois se poursuivent ».

Ce conflit qui prend ses racines dans l’achat le 11 septembre 2012 de trois des cinq îles de l’archipel par le gouvernement japonais à son possesseur, l’homme d’affaire kunioki Kurihara, ne cesse d’accentuer les tensions entre ces deux pays.

Sinzo Abe, arrivé au pouvoir en décembre 2012, aurait déclaré qu’il pourrait placer des officiels du gouvernement sur les îles, prenant le risque de voir le conflit s’aggraver. Bien qu’il n’ait pas réitéré cette possibilité lors de son discours vendredi 27 septembre, elle reste « une option envisagée » selon le secrétaire général de son cabinet, Yoshihide Suga.

Quentin Guyomard – Sources: Asahi Shinbun, Yomiuri Shinbun, The New York Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDéveloppement du droit des femmes
Article suivantYokohama comme capitale de la culture de l’Asie de l’Est

1 COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.