Dans la revue de presse du vendredi 3 juin, nous aborderons : la réouverture d’un village proche de Fukushima, l’envoi d’un colis suspect au ministère des Affaires étrangères et la baisse de la natalité.

Réouverture d’une partie d’un village de Fukushima

Le gouvernement a levé l’ordre d’évacuation d’une partie du village de Katsurao, qui se trouve près de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. Les habitants pourront donc retourner dans leur village à partir du 12 juin. Cependant, sur les 82 habitants, seulement huit ont exprimé leur intention de rentrer. Le gouvernement va également accélérer ses efforts pour lever les ordres d’évacuation des villes d’Okuma et de Futaba. En effet, ces zones ont été désignées comme zones spéciales pour la reconstruction et la revitalisation. Elles ont donc été priorisées en ce qui concerne les travaux de décontamination et les projets d’infrastructures, pour permettre aux évacués de revenir le plus vite possible. Par ailleurs, l’entreprise qui gérait la centrale, TEPCO, a été condamnée à verser 73,5 millions de yens (environ 530 000 euros) à 525 plaignants qui résidaient aux alentours de la centrale.   

Livraison suspecte au ministère des Affaires étrangères

Ce vendredi matin, le ministère des Affaires étrangères japonais a annoncé avoir reçu une enveloppe suspecte. L’enveloppe de taille A4 était destinée « À tous les membres de l’équipe » et le nom de l’expéditeur présumé était indiqué dessus. Par ailleurs, le cachet de la poste indique que le courrier a été expédié depuis le département d’Aichi. Après un test indiquant la possible présence de poudre à canon, la brigade de déminage du département de police a été envoyée au ministère. L’enveloppe contenait une bouteille en plastique qui avait déjà été ouverte et quelque chose qui ressemble à une fusée éclairante et une lettre. La police enquête sur une possible volonté d’obstruction aux affaires du ministère.

Baisse record du nombre de nouveau-nés

Le Japon a vu son nombre de nouveau-nés baisser drastiquement en 2021. Ainsi, il a atteint un record de baisse de natalité. En effet, seulement 811 604 naissances ont été enregistrées l’année dernière. Ce qui implique un recul de 29 231 nouveau-nés par rapport à l’année précédente. Par ailleurs, le nombre de mariages a aussi connu une forte baisse. Ainsi, seulement 501 116 mariages ont été enregistrés en 2021, contre 525 507 en 2019. Ce qui est également le nombre le plus bas depuis la période d’après-guerre, selon le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentRelations France-Japon | Navires japonais | Fraude massive
Article suivantÉdito Nº47 : Toucher l’humain au cœur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.