, Pertes pour le japonais Toray

Le groupe chimique spécialiste des matériaux composites japonais annonce une baisse de ses bénéfices de plus de 20% à l’issue des neuf premiers mois de 2007-2008, en raison de grosses dépenses d’amortissement et de coûts élevés qui ont gommé la hausse des ventes (+7%). Toray est donc contraint de réviser à la baisse ses prévisions de résultats.

Entre avril et décembre 2007, Toray a dégagé un bénéfice net de 32 milliards de yens (206 millions d’euros), en recul de 21,2% sur un an. Son bénéfice d’exploitation s’est dans le même temps contracté de 1,2% sur un an à 63,33 milliards (408 millions d’euros), bien que son chiffre d’affaires ait augmenté de 6,9% sur un an à 1.207,47 milliards (7,79 milliards d’euros).

Toray explique la réduction de ses marges par l’augmentation des investissements en équipements, pour accroître ses capacités de production au Japon et à l’étranger, charges auxquelles se sont ajoutés le prix accru des matières premières et des frais d’amortissement en hausse. Pour les neuf premiers mois de son exercice, le groupe, qui fabrique des matériaux de haut niveau pour de nombreux secteurs industriels, a pourtant vu ses ventes progresser dans presque toutes ses activités par rapport aux mêmes mois de l’année précédente.

Ses revenus ont ainsi augmenté de 6% dans les fibres synthétiques, de 8% dans les plastiques, de 5,1% dans les matériaux pour l’industrie électronique, de 21,4% dans le secteur des matériaux composites pour l’aérospatial et l’automobile et de 7,9% dans les services d’ingénierie et de traitement environnementaux. Les profits ont parallèlement crû dans les fibres et plastiques, mais ils se sont dégradés dans les matériaux pour le secteur électronique « à cause d’une concurrence féroce qui entraîne les prix du marché vers le bas » et pousse les sous-traitants du secteur à baisser leurs tarifs. Les profits ont également globalement cédé 3,5% sur un an dans les matériaux composites, en raison de charges d’amortissement endurés par la maison-mère au Japon. Ailleurs, ils ont progressé.

Pour l’ensemble de 2007-2008, Toray a abaissé son objectif de bénéfice net à 49 milliards de yens, contre 56 milliards initialement espérés, ce qui marquera un recul de 16,3% par rapport au record historique de 2006-2007.
Son chiffre d’affaires est désormais attendu en hausse de seulement 6,0% sur un an à 1.640 milliards de yens, contre 1.660 milliards précédemment escomptés, notamment à cause de la baisse des prix dans les matériaux pour l’électronique.

latribune.fr

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentShoji Ueda, maître japonais de l’épure photographique
Article suivantLes japonais sont pour la chasse à la baleine

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.