L’Agence de la Police Nationale est le premier organisme gouvernemental a avoir révélé le 26 décembre le nombre de documents qu’il a classé « secret d’État » sous couvert de la loi.

©Bigwillyoliver
©Bigwillyoliver

Pour rappel, la loi sur les secrets d’État a été promulguée en décembre 2013, et autorise le gouvernement à classer confidentiel des documents qu’il jugerait potentiellement dangereux pour la sécurité du territoire. Le principe de protéger certaines informations n’est en soi pas contestable. Mais l’impopularité de cette mesure sur l’archipel vient du fait que la législation qui l’entoure est très floue et mal définie. En d’autres mots, les hauts fonctionnaires ont le droit de protéger les documents qu’ils souhaitent s’ils jugent que cela relève par exemple de la défense ou de la lutte antiterroriste. Quiconque révélerait ce genre de documents risque jusqu’à 10 ans de prison. Les journalistes et la population y voient entre autre une menace contre la liberté de s’informer.

L’Agence de la Police Nationale a révélé vendredi 26 décembre le nombre d’objets qu’il a classé secret d’Etat qui s’élève à 18. Il y aurait entre autre des images satellites en rapport à la lutte antiterroriste, l’espionnage, ou encore des opérations de police. Mais ce n’est pas l’unique organisme à pouvoir faire ça. Dix-neuf ministères et organismes ont ce droit, et selon une enquête du Asahi Shimbun, il y aurait depuis la mise en place de cette loi plus de 370 documents en tout classés secret d’Etat. Seule l’Agence de la Police Nationale a donné la nature des objets, en ce qui concerne les autres organismes ou ministères, la seule information fournie est le nombre de documents protégés.

Daï Kaho – source : Asahi Shimbum

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa Chine et le Japon se rapprochent sur le plan environnemental
Article suivantLa nuit du nouvel an

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.