Dans la revue de presse du vendredi 13 janvier, nous aborderons : le présidence japonaise au Conseil de sécurité, la décision sur le rejet des eaux de Fukushima ainsi que la mort de la baleine dans la baie d’Ôsaka.

Réunion à l’ONU

Le ministre des Affaires étrangères Yoshimasa Hayashi a présidé une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU à New York ce jeudi. Le Japon occupe en effet la présidence tournante mensuelle du Conseil pour ce mois de janvier. Il y a souligné l’importance d’un état de droit international. « L’État de droit entre les nations est un concept universel. Il ne s’agit pas de choisir des camps. Il ne s’agit pas de prendre un terrain d’entente entre des camps opposés » a-t-il déclaré en parlant de la guerre en Ukraine. Lors de cette réunion, le représentant russe Vassily Nebenzia a rejeté « la responsabilité de la Russie dans les menaces à la paix et à la sécurité internationales ».

Printemps ou été

Le gouvernement a annoncé que le rejet des eaux traitées, mais contenant une faible concentration de tritium, de la centrale de Fukushima allait commencer ce printemps ou cet été, deux ans après la première annonce. Une nouvelle décision dans ce sens, ainsi que sur le soutien financier aux communautés de pêcheurs touchées, a été approuvée lors d’une réunion des ministres concernés vendredi. Les pêcheurs et les habitants locaux ne sont pas les seuls à s’inquiéter de ce rejet à environ un kilomètre des côtes japonaises. En effet, la Chine a également fait part de son opposition au projet.

Mort inévitable

Des responsables de la ville d’Ôsaka ont déclaré qu’une baleine qui s’était égarée dans la baie de la ville, depuis au moins lundi, était morte. L’animal de huit mètres, probablement un cachalot, avait été repéré dans les eaux peu profondes près de l’embouchure de la rivière Yodo. Il a paru, dans un premier temps, avoir un comportement normal avant de rapidement devenir moins actif. Il a été retrouvé à 400 mètres d’un quai ce vendredi et la mort a été confirmée par des experts de l’aquarium de la ville, qui doivent également se prononcer sur l’utilisation du corps.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentZone d’entrainement | Calomnie et intimidation | Ôsaka enceinte
Article suivantOpposition à Kishida | Travail forcé | Seppuku

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.