Dans cette revue de presse du lundi 27 août, nous aborderons : la manœuvre d’évacuation nucléaire au nord du pays, l’expulsion d’un Japonais en Corée du Nord, la candidature d’Abe ainsi que les méthodes radicales d’une compagnie ferroviaire. 

Des exercices d’évacuation menés par le gouvernement

Le gouvernement a entamé samedi un exercice d’évacuation s’étalant sur deux jours dans le département de Fukui au centre du Japon, qui abrite la plus forte concentration de centrales nucléaires du pays. Environ 21 600 personnes prendront part à la mise en place des plans d’évacuation des centrales nucléaires Oi et Takahama de Kansai Electric Power Co en imaginant qu’elles ne puissent plus refroidir leur réacteur à cause d’un séisme. Il s’agit du plus grand exercice de ce type jamais organisé dans le pays.

Un Japonais expulsé en Chine par la Corée du Nord

La Chine a accueilli ce lundi un touriste Japonais après son exclusion du territoire nord-coréen. Tomoyuki Sugimoto, un habitant du département de Shiga aurait été pris en train de filmer une installation militaire dans la ville de Nampo. La Corée du Nord s’est exprimée dans un rapport en affirmant avoir « décider de le tolérer et de l’expulser de la République de Corée sur le principe de l’humanitaire ».

Abe se lance officiellement dans la course aux éléctions

Le premier ministre Shinzô Abe a déclaré ce dimanche qu’il sera candidat aux élections du Parti Libéral Démocrate du mois prochain, initiant ainsi officiellement la course attendu contre l’ancien ministre de la Défense Shigeru Ishiba. La campagne officielle débutera le 7 septembre pour une élection le 20. C’est à Tarumizu dans le département de Kagoshima qu’il a déclaré être toujours autant déterminé « à diriger le pays en tant que président du LDP et Premier ministre’.

Une entreprise oblige ses employés à s’asseoir à côté des trains

L’opérateur ferroviaire japonais JR West organise régulièrement des sessions de formation pour les employés dont le travail est lié à l’inspection de la sécurité afin qu’ils puissent se faire une idée de l’importance de leur rôle. Pour ce faire, ils les font s’asseoir dans un petit sillon entre des voies ferrées mesurant environ un mètre de large et un mètre de profondeur en attendant que les trains faits de 700 tonnes de verre et de métal soient projetés à quelques mètres de leur tête à une vitesse de 300 kilomètres à l’heure (l’endroit étant choisi afin d’atteindre la vitesse maximale).

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLes Japonaises en finale | Armement pour Saga | Médailles recyclées
Article suivantNouveau bureau d’immigration | Les ministères faussent leurs données | La méfiance reste envers la Corée du N.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.