Le robot de nettoyage envoyé pour localiser le combustible fondu à l’intérieur du réacteur n°2 de la centrale nucléaire Fukushima-1 et le nettoyer s’est vu rapatrié avant d’avoir accompli sa tâche à cause des fortes radiations mesurées à l’intérieur.

, Progression ralentie pour le robot nettoyeur
Le robot de nettoyage télécommandé pénètre dans la chambre de confinement du réacteur 2 (© TEPCO)

Alors qu’un niveau important de radiation avait été mesuré fin janvier près du combustible, la situation semble stagner puisque ce dernier est monté ce jeudi 9 février à 650 sieverts par heure dans le réacteur a annoncé TEPCO, une valeur encore plus élevée que celle relevée la fois précédente.

Jeudi, le robot, équipé d’une pompe à eau haute pression pour nettoyer des dépôts jusqu’à 2 cm d’épaisseur, devait inspecter et ouvrir un passage avant qu’un autre robot n’effectue un examen plus complet pour évaluer les dommages subits. Mais TEPCO a stoppé sa progression après que les images transmises par sa caméra soient devenues trop sombres, probablement à cause des radiation selon la société.

TEPCO espère envoyer un autre robot pour examiner le fond de la cuve d’ici la fin février.

Mélanie Alves – sources : The Japan Times, The Mainichi, The Asahi Shimbun

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.