Dans la revue de presse du jeudi 10 février, nous aborderons : le prolongement des mesures sanitaires, l’exercice nippo-américain et les contaminations chez les sumos.

Prolongement du quasi-état d’urgence

Le Japon a prolongé de trois semaines, jusqu’au 6 mars, le quasi-état d’urgence sanitaire couvrant Tôkyô et 12 départements, alors que le pays s’efforce de contenir le nombre d’infections au variant omicron. Le gouvernement a également décidé d’ajouter, dès samedi, le département de Kôchi, dans l’ouest du Japon, à la liste de quasi-urgence. Cela signifie que les mesures seront en vigueur dans 36 des 47 départements de l’Archipel. Il n’est pas encore clair si les mesures seront maintenues dans 22 autres départements. Le quasi-état d’urgence est demandé par les gouverneurs locaux afin de pouvoir prendre des décisions à leur échelle.

Exercice nippo-américain

Les Forces japonaises d’autodéfense et le Corps des Marines des États-Unis ont autorisé les médias à assister à un exercice de tir conjoint, en Californie. En tout, ce sont 1 400 hommes qui ont participé à l’exercice, qui a impliqué plusieurs véhicules. L’exercice a commencé le 10 janvier mais une partie du programme a dû être modifié après que 44 des quelques 200 Japonais, de la brigade de déploiement rapide amphibie, aient été testés positifs au coronavirus. Le ministère japonais de la Défense a lancé, il y a quatre ans, cette brigade amphibie pour protéger ses îles du sud-ouest face à la présence maritime croissante de la Chine.

Contaminations en masse

L’instance dirigeante du sumo professionnel a indiqué qu’un total de 252 lutteurs et officiels ont été infectés par le coronavirus, suite au test de tous ses membres mardi. Parmi eux, onze directeurs d’écurie et neuf lutteurs des premières et secondes divisions, dont l’ôzeki Shôdai. Le yokozuna Terunofuji et le champion en titre, l’ôzeki Mitakeumi avaient déjà été confirmés porteurs du virus. Les organisateurs affirment qu’ils mettront en œuvre des mesures plus strictes à l’approche du prochain tournoi en mars.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentFrontières fermées | Gaz naturel liquéfié | Neige sur le Kantô
Article suivantDiscussions sur l’Ukraine | Plus de cyberattaques | Images de Fukushima

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.